Charente-Maritime : Il tire au fusil vers la tête de son fils, les gendarmes découvrent un arsenal chez lui


Un drame familial a failli se nouer, la semaine dernière en Haute-Saintonge. Les gendarmes ont découvert et saisi de nombreuses armes. (photo Facebook / Gendarmerie de la Charente-Maritime)

De l’aveu même des gendarmes, « un drame a été évité de justesse » la semaine dernière à Jonzac (Charente-Maritime). Un père de famille a failli commettre l’irréparable en ouvrant le feu sur son fils.

Un jeune homme de 18 ans a alerté les gendarmes après s’être réfugié dans sa chambre, au sein du domicile familial situé à Jonzac en Haute-Saintonge, la semaine dernière. Armé d’un fusil et ivre, son père venait de tirer en direction de sa tête, relatent les gendarmes sur Facebook. Par chance, il n’a pas été touché.

Mais l’homme qui se trouvait au rez-de-chaussée l’empêchait de sortir. Alors que les gendarmes affluaient vers le lieu des faits, le jeune homme est parvenu à s’enfuir à travers champs tout en gardant le contact téléphonique avec eux. Il a ainsi pu être récupéré et mis en sécurité.

De nombreuses armes et leurs munitions saisies

Voyant les militaires du Peloton de surveillance et d’intervention de la gendarmerie (PSIG) de Jonzac se déployer autour de son domicile, le père de famille s’est rendu sans opposer de résistance. Il a été interpellé et placé en garde à vue pour « violences volontaires avec arme ».

Une perquisition de l’habitation a été menée dans la foulée. Outre le fusil utilisé contre le jeune homme, les gendarmes ont découvert et saisi des carabines, des armes de poing, des armes blanches, un arc avec ses flèches, ainsi que des munitions. Le tout détenu illégalement.


Le mis en cause devra répondre de ses actes devant le tribunal correctionnel de Saintes au mois d’août prochain.