Charente : Un homme neutralisé par balle par les policiers après avoir pointé son arme sur eux


Illustration. (photo Guillaume Bonnefont/Ip3 Press/Maxppp)

Un homme muni d’une arme de poing a été neutralisé par balle par les policiers de la brigade anticriminalité (BAC) à Soyaux, près d’Angoulême (Charente), ce mardi après-midi. Il venait de les mettre en joue.

Intervention délicate pour les policiers de la BAC ce mardi après-midi à Soyaux. Un automobiliste a alerté les forces de l’ordre vers 16h30 : il venait d’apercevoir un individu avec une arme de poing à la main, qui menaçait les passants sur l’avenue du Général-de-Gaulle, l’artère principale de la ville.

Les trois fonctionnaires ont repéré le suspect qui se trouvait dos à eux. L’homme a compris qu’il s’agissait de policiers et a soudainement exhibé son arme, qu’il a pointée sur eux. L’un des agents a alors fait feu à deux reprises au niveau des jambes du mis en cause. Il a été touché à la cuisse gauche, puis a été désarmé et interpellé. L’autre tir a terminé sa course dans le pneu d’une voiture en stationnement, devant une boucherie.

Ses jours ne sont pas en danger

Le pronostic vital de cet homme de 35 ans n’est pas engagé a précisé le parquet d’Angoulême. Il a été transporté à l’hôpital et sera interrogé dès que son état de santé le permettra, dans le cadre d’une garde à vue. Ses motivations restent à déterminer. Il pourrait souffrir de problèmes psychologiques selon La Charente Libre.

Des constatations ont été réalisées sur place et le service régional de police judiciaire (SRPJ) de Limoges a été chargé des investigations. Plusieurs témoins ont été auditionnés par les enquêteurs, au commissariat.