Cher : Un homme défiguré à coups de club de golf lors d’une violente agression


Illustration Actu17 ©

L’agresseur, ivre de jalousie, a fracassé le crâne de celui qu’il considérait comme un rival…

Le drame s’est déroulé jeudi peu après 2h30 du matin, à Bourges dans le Cher. Les deux hommes venaient de se quitter après avoir passé une soirée ensemble en compagnie de plusieurs convives.

La victime, un homme âgé de 56 ans, a quitté le domicile de son hôte et s’est proposée de ramener chez elle la petite-amie de son hôte ainsi qu’un convive.

Il reste dormir chez la petite amie de son hôte

Une fois le premier convive déposé chez lui, le quinquagénaire a ramené la femme à son domicile. Là, elle lui aurait proposé de se reposer chez elle pour la nuit.

Mais l’homme qui les avait accueillis chez lui, âgé de 48 ans, a décidé de se rendre à l’improviste chez sa petite-amie. Lorsqu’il a vu la voiture du quinquagénaire devant son domicile, son sang n’a fait qu’un tour.


Des coups de club de golf dans la tête

Armé d’un club de golf, il a d’abord détruit la voiture du quinquagénaire, avant de gifler sa petite-amie qui était descendue dans la rue pour le calmer. Il est ensuite monté dans son appartement et a fracassé le crâne de celui qu’il considérait comme son rival.

Violemment frappé à coups de club de golf, l’homme a été laissé gisant au sol inanimé, par son agresseur qui a pris la fuite.

Plusieurs opérations chirurgicales

La femme a alerté les secours, qui ont pris en charge la victime en urgence absolue. Le quinquagénaire a été plongé dans un coma artificiel. Hospitalisé, il a subi plusieurs interventions chirurgicales au niveau de son crâne qui supportait de nombreuses plaies et fractures.

Il aurait repris connaissance le lendemain et ses jours ne seraient plus en danger, relate France Bleu. Son état n’a toutefois pas permis aux enquêteurs de l’interroger.

Mis en examen pour tentative d’homicide

Le quadragénaire, pour sa part, a été rapidement interpellé et l’arme du crime retrouvée dans une haie. À l’issue de sa garde à vue, il a été mis en examen pour « tentative d’homicide » et écroué en l’attente de son procès.