Cholet : Le maire punit les pompiers qui lui avaient tourné le dos lors d’une cérémonie.


Le maire de Cholet, Gilles Bourdouleix. (encadré)

Les pompiers de Cholet avaient tourné le dos au maire de la commune et au président du Service départemental d’incendie et de secours (SDIS) et déroulé une banderole, lors de la cérémonie de la Saint-Barbe le 1er décembre dernier.


Les sapeurs-pompiers de Cholet dans le Maine-et-Loire entendaient ainsi dénoncer le manque de moyens pour accomplir leurs missions… Leur acte visait principalement le président du SDIS, Patrice Brault, conseiller départemental et élu au sein de la majorité municipale.

Le maire punit les pompiers

Aussi surprenant que cela puisse paraître, depuis le jour de la cérémonie écourtée, le maire a décidé d’interdire aux soldats du feu l’accès à la piscine municipale et au stade omnisports. Les pompiers allaient s’y entraîner respectivement une heure le mercredi matin et une heure et demi le vendredi matin, rapporte Ouest-France.

« On n’est pas là pour ces guignoleries ! »

Lors de la cérémonie, le maire de la ville, Gilles Bourdouleix, avait rapidement quitté les lieux en déclarant : « Ce n’est pas acceptable, on n’est pas là pour ces guignoleries ! », selon le quotidien régional.