Chutes au Tour de France : la spectatrice en cause placée en garde à vue


Plusieurs dizaines de coureurs ont chuté lors de cet accident au cours de la première étape du Tour de France. (capture écran/DR)

La spectatrice responsable de la chute d’une grande partie du peloton du Tour de France lors de la première étape ce samedi, a été interpellée et placée en garde à vue à Landerneau (Finistère).

Le directeur du Tour, Pierre-Yves Thouault, avait annoncé qu’il déposait plainte. Une spectatrice s’était mise en travers de la route avec une pancarte lors de la première étape du Tour de France, à 45 kilomètres de l’arrivée de la première étape entre Brest et Landerneau, provoquant la chute spectaculaire de plusieurs dizaines de coureurs du peloton.

Cette femme a été interpellée et placée en garde à vue ce samedi rapporte RTL. Cette dernière voulait montrer sa pancarte à la télévision et n’a vraisemblablement pas vu arriver le le coureur allemand de Jumbo-Visma, Tony Martin, qui l’a percutée, provoquant le début de cette lourde chute générale.

La gendarmerie du Finistère avait annoncé ce dimanche l’ouverture d’une enquête pour « blessures involontaires avec incapacité n’excédant pas trois mois par violation manifestement délibérée d’une obligation de sécurité ou de prudence ». Un appel à témoins avait également été diffusé pour retrouver la mise en cause.