Colombes : 2 motards de la police grièvement blessés après avoir été percutés délibérément par un automobiliste


Un automobiliste a percuté délibérément des policiers à Colombes.

Un homme au volant d’une voiture a percuté deux policiers à moto et un véhicule de police municipale à Colombes (Hauts-de-Seine), ce lundi vers 18 heures. Les deux motards sont grièvement blessés.

Deux motards de la police affectés à la Direction de l’ordre public et de la circulation (DOPC) ont été pris en charge par le SAMU alors qu’ils étaient dans un état grave, après avoir été très violemment percuté par un automobiliste. Le premier fonctionnaire est en état d’urgence absolue. Ce dernier qui souffre de plusieurs fractures, a été intubé, placé dans un coma artificiel, et transporté à l’hôpital Beaujon à Clichy où il va être opéré, indique une source policière.

Le second policier, moins gravement blessé, a été transporté à l’hôpital Percy de Clamart en état d’urgence relative.

Le chauffeur de la voiture de type BMW série 1 a dans le même temps percuté un véhicule de police municipale, alors qu’il arrivait à pleine vitesse. Les policiers étaient en train de contrôler le conducteur d’une autre voiture au moment des faits.


Connu des services de police

Selon les premiers éléments, il s’agit d’un acte délibéré du conducteur, qui a été interpellé et qui a reconnu avoir agi volontairement. Il a été placé en garde à vue. L’homme serait âgé de 29 ans et habiterait Colombes. Il affirme se nommer Youssef T. et être né à Lunéville (Meurthe-et-Moselle).

Selon nos informations, il est connu des services de police sous cette identité, uniquement pour des faits d’outrage, en 2014. Il ne ferait pas l’objet d’une fiche S (sûreté de l’État) et n’était pas visé par une fiche de recherche. Les policiers cherchent à vérifier son identité et à déterminer son profil. L’homme a dit : « Je l’ai fait pour l’État islamique », dans ses premières déclarations selon une source proche de l’enquête. Les enquêteurs restent toutefois prudents. Une expertise psychiatrique sera réalisée demain.

Une lettre découverte dans la voiture

Une lettre expliquant son geste a été découverte dans le pare-brise du véhicule selon cette même source. Un couteau a également été trouvé dans le véhicule. Plusieurs pistes, dont celle menant à un acte terroriste, sont étudiées à ce stade.

Les policiers étaient en contrôle au moment des faits

Peu avant les faits, les policiers avaient tenté d’arrêter un homme sur un deux-roues qui avait refuser le contrôle. Il avait abandonné son véhicule avant de s’engouffrer dans une Peugeot 508. Le suspect s’est fait déposer peu après.

Les forces de l’ordre venaient d’ordonner au conducteur de la 508 de s’arrêter et étaient en train de procéder à son contrôle, sur le quai de Valmy, lorsque le chauffeur de la BMW a surgi, percutant violemment les fonctionnaires. La situation était « figée » au moment des faits. La Peugeot 508 est visible en bas de la photo ci-dessous.


La police judiciaire en charge des investigations

Pour l’heure, les investigations ont été confiées aux enquêteurs de la police judiciaire des Hauts-de-Seine. La Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI) ainsi que la parquet national antiterroriste (PNAT) suivent l’évolution de l’enquête.