Colomiers : Il percute trois piétons, abandonne sa voiture et rentre chez lui en Uber


Illustration. (Shutterstock / jpreat)

Un chauffard a commis un délit de fuite plutôt singulier après avoir provoqué un grave accident de la circulation, dans la nuit de mercredi à jeudi à Colomiers (Haute-Garonne).

Un terrible accident s’est produit ce jeudi vers 2 heures du matin à Colomiers, près de Toulouse. Un jeune couple venait de sortir du restaurant Le Carré Vert, situé avenue André-Marie Ampère, lorsqu’une voiture a déboulé dans un crissement de pneus. Les deux piétons, âgés de 18 ans, ont été violemment percutés.

Le conducteur a perdu le contrôle de sa Citroën C3 en sortant d’une place de stationnement en face du restaurant. Il a pris la fuite avec ses trois passagers à bord, abandonnant les victimes à leur sort.

Les secours ont été alertés et sont rapidement arrivés sur les lieux du drame. Les sapeurs-pompiers et le SAMU ont pris en charge le couple, qui a été transporté au centre hospitalier Purpan. La jeune femme souffrait de multiples fractures au bassin et le jeune homme d’un traumatisme crânien. Malgré leurs graves blessures, leur pronostic vital n’était pas engagé. Un troisième piéton a été percuté, lui aussi, mais il n’a pas été sévèrement touché, rapporte La Dépêche.

La voiture retrouvée abandonnée dans une allée

Dans le même temps, la police a été avisée des faits et des patrouilles se sont mises en quête de retrouver les fuyards. La Citroën C3 impliquée dans l’accident a finalement été repérée peu avant 3 heures du matin, dans l’allée de la Gimone située à environ un kilomètre du lieu des faits, selon nos informations. Le véhicule accidenté avait été abandonné.


Après vérifications, il s’est avéré qu’il n’avait pas été signalé volé et son propriétaire a pu être identifié. Un équipage a donc convergé rapidement vers son domicile, où il a été cueilli sans difficulté quelques minutes plus tard. Le suspect, âgé de 20 ans, venait d’arriver en Uber.

Il présentait une alcoolémie de plus de 2 grammes par litre de sang, soit un taux délictuel au volant. Les policiers l’ont placé en garde à vue différée dans les locaux de la Brigade des accidents et des délits routiers (BADR) en charge de l’enquête. Sa garde à vue a été prolongée, ce jeudi soir.