Compiègne : Entre 20 et 30 individus tendent un guet-apens à une patrouille de police


Les policiers ont été pris pour cible dans le quartier du Clos-des-Roses à Compiègne. (capture écran Google view)

Une trentaine d’agresseurs au visage dissimulé ont pris pour cible une patrouille de policiers à Compiègne (Oise) dans la nuit de jeudi à vendredi. Ces derniers ont essuyé des tirs de mortiers d’artifice.


Les dégradations étaient toujours visibles ce vendredi dans le quartier du Clos-des-Roses, à Compiègne. La veille vers 23h00, une patrouille de police qui circulait à proximité du centre commercial a été attaquée par 20 à 30 individus qui avaient dissimulé leur visage raconte Le Parisien.

Une situation qui a amené les fonctionnaires a demandé rapidement des renforts qui n’ont pas tardé. Les policiers municipaux se sont également rendus sur place.

Deux policiers blessés

Aucun des agresseurs n’a pu être interpellé. De plus, deux policiers ont été légèrement blessés au cours de ces violences.

Interrogé par ActuOise, le maire de la commune, Philippe Marini (LR), a expliqué que les policiers avaient été victimes d’un « guet-apens » et qu’ils avaient mis « plusieurs heures à rétablir l’ordre dans le quartier ».


Les sapeurs-pompiers et les policiers avaient déjà été la cible de faits similaires durant la nuit de la Saint-Sylvestre rappelle la commune, ajoutant que peu de véhicules ont été incendiés cette nuit-là. Le maire a félicité les forces de l’ordre à cette occasion.