Condamné à 4 ans de prison pour «recel de malfaiteurs terroristes», Jawad Bendaoud va se pourvoir en cassation


(Capture écran Twitter)

Jawad Bendaoud, 32 ans, a décidé de se pourvoir en cassation après avoir été condamné vendredi à 4 ans de prison pour avoir fourni un appartement à plusieurs terroristes du 13-Novembre.

Condamné en appel à 4 ans de prison, Jawad Bendaoud a décidé d’aller plus loin et de se pourvoir en cassation indique BFMTV. Il avait été relaxé en première instance mais la cour d’appel de Paris en a décidé autrement ce 29 mars.

Celui que l’on surnomme le « logeur de Daesh » a écopé d’une peine de prison alors même qu’il était déjà écroué dans le cadre de plusieurs autres condamnations.

La justice a condamné ce multirécidiviste de 32 ans pour avoir fourni l’appartement où Abdelhamid Abaaoud et son complice Chakib Akrouh s’étaient repliés à Saint-Denis, peu après les attaques terroristes du 13-Novembre. Ces derniers avaient été abattus lors de l’assaut du RAID le 18 novembre 2015.

Jawad Bendaoud a toujours expliqué qu’il ne savait pas qu’il hébergeait des terroristes. Le tribunal a estimé qu’il était « impossible de se fier à ses déclarations ». L’homme a également été condamné pour « menaces de mort réitérées » sur une victime du 13-Novembre, à un an de prison ferme en appel, le 27 mars.


Le cousin d’Abdelhamid Abaaoud, Youssef Aït Boulahcen, condamné à 4 ans de prison pour « non-dénonciation de crime terroriste » au cours du même jugement, a décidé de se pourvoir lui aussi en cassation. Il avait été écroué à l’issue de l’audience vendredi dernier.