Confinement : 4095 amendes dressées ce mercredi en France pour non-respect des règles


Illustration Actu17 ©

Les forces de l’ordre ont verbalisé à 4095 reprises ce mercredi pour non-respect des règles du confinement sur l’ensemble du territoire a annoncé le ministre de l’Intérieur Christophe Castaner.

« En 24 heures, il y a eu 70 000 échanges avec les Français pour leur expliquer pourquoi ils étaient en infraction et depuis ce matin, 4095 procès verbaux qui ont été dressés », a indiqué Christophe Castaner sur le plateau de TF1 ce mercredi soir. Une contravention dont le montant a été porté à 135 euros ce mercredi et qui peut aller jusqu’à 375 euros lorsqu’elle est majorée.

« Globalement, les Français ont changé leurs comportements mais il reste des cas des comportements marginaux dangereux », a-t-il expliqué. « J’appelle à la discipline, au civisme. Nous sanctionnerons plus si nécessaire ».

Face aux nombreuses images encore ce mercredi de marchés bondés, le ministre de l’Intérieur a invité les maires à prendre des décisions. « Sur la question des marchés alimentaires ouverts, il est nécessaire que les Français s’alimentent mais j’en appelle à la responsabilité des maires qui les organisent ».

« Je les invite à supprimer la totalité des marchands forains et j’invite les polices municipales à rappeler les distances, les gestes-barrières. On peut aller dans un marché tout en respectant ces gestes », a-t-il ajouté.

Au sujet des attestations sur papier, Christophe Castaner a confirmé qu’elles allaient rester sous ce format. « Nous avons pris quasiment les mêmes formulaires qu’en Italie, nous resterons sur ces supports papiers, plus protecteurs pour les données et pour la santé (…) On peut les télécharger, les reproduire manuellement si on n’a pas d’ordinateur ».