Confinement : Refusant le contrôle, un chauffard percute un policier et s’enfuit


Illustration © Actu17

Le fuyard a renversé un policier municipal et percuté la voiture d’un équipage de la police nationale arrivé en renfort.

Un contrôle des attestations de déplacement dérogatoire a dégénéré à Nîmes (Gard), vendredi soir. Vers 23 heures, l’attention d’un équipage de la police municipale, en mission de contrôle du confinement lié à la pandémie de Covid-19, a repéré un automobiliste à la conduite erratique.

Les fonctionnaires ont initié le contrôle du chauffard, qui leur a expliqué qu’il allait acheter des cigarettes. Il était dépourvu d’attestation nécessaire à sa présence en dehors de chez lui, et semblait particulièrement alcoolisé. Alors qu’il allait être verbalisé et soumis à un dépistage d’alcoolémie, le chauffard a redémarré et accéléré, rapporte Objectif Gard.

Un policier chute lourdement

En prenant la fuite, il a renversé un policier qui a chuté au sol et a été blessé. Le fuyard a emprunté la direction du quartier de Pissevin à toute allure, cumulant les infractions routières. Dans le même temps, un message était envoyé à toutes les patrouilles du secteur.

Un équipage de policiers nationaux l’a repéré alors qu’il empruntait une rue à contresens. Les fonctionnaires se sont positionnés sur sa trajectoire et le fuyard a percuté leur voiture. Il a été aussitôt interpellé et placé en garde à vue.


Placé en détention provisoire

Le suspect, âgé d’une quarantaine d’années et au casier judiciaire déjà noirci par 14 condamnations, a été déféré au parquet de Nîmes ce samedi après-midi. Le procureur de la République a requis son placement en détention provisoire en attendant son procès.

Poursuivi pour « violences sur personne dépositaire de l’autorité publique, refus d’obtempérer et mise en danger de la vie d’autrui », le quadragénaire doit faire l’objet d’une comparution immédiate dès mardi.