Corbeil-Essonnes : L’acteur des «Misérables» Omar Soumaré victime d’une tentative d’homicide


Omar Soumaré a été visé par des tirs la nuit dernière. (photo Instagram)

Omar Soumaré, 28 ans, acteur du film « Les Misérables » qui a également joué dans des clips du groupe de rap PNL, a été victime d’une tentative d’homicide dans la nuit de mardi à mercredi dans l’Essonne. L’homme de 28 ans a été visé par plusieurs coups de feu. Au total, quatre personnes ont été interpellées dans cette affaire.


En contrôlant une voiture peu après 3 heures du matin dans la rue de l’hôpital, à Corbeil-Essonnes, les policiers de la BAC ne s’attendaient pas à un tel scénario. Le but du contrôle était de s’assurer que l’automobiliste respectait bien le couvre-feu. Ce qui n’était pas le cas.

Alors qu’ils étaient en train de verbaliser cette femme au volant et son passager, un individu a surgi, armé d’un gourdin. Il a menacé de mort l’homme installé dans le véhicule indique une source proche de l’enquête, confirmant une information du Parisien. L’agresseur, qui est le grand frère d’Omar Soumaré, a été interpellé. Quelques instants après, ce dernier, surnommé « Macha Django », est arrivé à son tour et a affirmé que le passager de la voiture venait de lui tirer dessus à plusieurs reprises, dans une petite rue du quartier de Montconseil.

Des vérifications ont été effectuées sur place et les policiers ont découvert trois étuis de calibre 7,65 au sol, à l’endroit donné. Les enquêteurs ont alors procédé à des constatations.

Il n’y aurait pas de lien avec la guerre de bandes

Le passager de cette voiture, âgé de 18 ans, qui est déjà connu de la police, a été interpellé et placé en garde à vue. Selon les premiers éléments, cette tentative de meurtre ne serait pas liée à une rivalité entre bandes rivales mais plutôt à une histoire de voiture prêtée qui n’aurait pas été rendue.


Un second véhicule avec deux hommes à bord est arrivé quelques minutes après, sur le lieu de cette double interpellation. L’un avait une batte de baseball, le second un couteau. Le duo était à la recherche du tireur. Âgés de 19 ans, ils ont été interpellé à leur tour et placés en garde à vue. Une enquête a été ouverte et confiée au commissariat d’Evry-Courcouronne.

L’affaire survient dans un climat très tendu dans l’Essonne, après le décès de deux jeunes de 13 et 14 ans lundi et mardi, à Saint-Chéron et Boussy-Saint-Antoine, dans de violentes rixes entres bandes rivales. Des renforts de police avaient été mobilisées la nuit dernière dans le département pour anticiper de possibles nouveaux affrontements sanglants.