Coronavirus : 73 cas de contamination en France, les rassemblements de plus de 5000 personnes en milieu confiné annulés


Illustration. (Shutterstock)

Le ministre de la Santé Olivier Véran a fait un nouveau point sur la situation du coronavirus en France, ce samedi après-midi et a annoncé de nouvelles mesures.


« À 13 heures aujourd’hui, 73 cas de coronavirus ont été comptabilisés sur le territoire national, ce qui représente en tout 59 patients hospitalisés en plus de 12 guéris et des deux personnes décédées », a annoncé le ministre de la Santé, Olivier Véran, à l’issue du Conseil des ministres exceptionnel. 16 nouveaux cas ont dont été confirmés dans l’hexagone ces dernières heures.

« Tous les rassemblements de plus de 5000 personnes en milieu confiné » seront annulés a poursuivi Olivier Véran. « Les préfets recevront des indications pour annuler les rassemblements en milieu ouvert quand ils conduisent à des mélanges avec des populations issues de zones où le virus circule visiblement ».

Le semi-marathon de Paris n’aura pas lieu demain et le Salon de l’agriculture va fermer un jour plus tôt a-t-il ajouté.

Les rassemblements interdits dans l’Oise

Dans l’Oise où de nombreux cas ont été confirmés, tous les rassemblements collectifs sont désormais interdits. Dans cinq ville du département, dont Creil et Crépy-en-Valois, Vamoise, La Morlaye, Lagny, ainsi qu’à La Balme-de-Sillingy, en Haute-Savoie, les établissements scolaires comptant dans leurs personnels des cas contacts ne seront pas ouverts lundi.

Olivier Véran a aussi conseillé aux habitants du département de limiter leurs déplacements.

« L’objectif est de limiter la propagation du virus et d’empêcher de retarder aussi longtemps que possible le passage au stade 3, où le virus peut être amené à circuler plus largement dans la population », a précisé le ministre, rappelant que la France avait franchi le stade 2 du plan de prévention hier.

Olivier Véran a indiqué que le gouvernement n’envisageait pas, à ce stade, d’annuler les élections municipales.

Pas de nécessité de porter un masque indique le ministre

Par ailleurs, le ministre de la Santé a expliqué qu’il était important de se laver les mains et qu’il n’était pas nécessaire de porter de masque, sauf sur indication de son médecin. Le gouvernement va transmettre des instructions aux pharmaciens afin que des masques de type ffp2 ne soient plus vendus aux particuliers, excepté en cas de mesure dérogatoire.