Coronavirus : Il crache sur des gendarmes en se disant contaminé et écope de 14 mois de prison ferme


Illustration. (Facebook / Gendarmerie de la Guyane)

Jugé en comparution immédiate, le prévenu a finalement été testé négatif au Covid-19.

Le procureur de la République de Cayenne, Samuel Finielz, a annoncé ce jeudi qu’un homme a été condamné à 14 mois de prison ferme pour avoir craché sur des gendarmes en affirmant être atteint du Covid-19.

Une intervention pour des violences intra-familiales

L’affaire a débuté samedi après-midi, lorsque des gendarmes ont dû intervenir à son domicile de Kourou (Guyane) pour des violences commises sur sa mère et sa sœur, relate France Guyane. À leur arrivée, les militaires ont fait face à un homme visiblement alcoolisé et hostile à leur intervention.

Il leur a craché dessus en se prétendant être atteint du coronavirus, selon une source judiciaire que rapporte Le Parisien. Le mis en cause a été interpellé et conduit au commissariat. Mais durant son transport, il a craché une nouvelle fois sur les gendarmes tout en les menaçant de mort.

Le suspect fait l’objet d’un dépistage

L’homme a été placé en garde à vue à la gendarmerie de Kourou. Un dépistage a été effectué sur lui et il s’est avéré négatif au Covid-19. Déféré devant la justice au terme de sa garde à vue, il a été mis en examen pour « violences volontaires sur personnes dépositaires de l’autorité publique, menaces et intimidations, outrage et rébellion ».


Le prévenu a fait l’objet d’une comparution immédiate devant le tribunal correctionnel de Matoury ce mardi, et a écopé de 14 mois de prison ferme avec mandat de dépôt. Il a été incarcéré à la prison de Rémire-Montjoly.