Coronavirus : Inquiétude en Allemagne après des signes d’aggravation de l’épidémie


L'entrée d'un terrain de jeu pour enfants fermé en raison du coronavirus, le 26 mars 2020 à Mayence, en Allemagne. (Vahdet Hodzic / Shutterstock)

L’Allemagne a allégé ses mesures de confinement le 20 avril dernier, et de premiers signes d’aggravation de l’épidémie du coronavirus sont apparus en début de semaine.


Inquiétude en Allemagne après la hausse du taux d’infection. Très surveillé par les autorités, le taux est remonté à 1,0, selon des chiffres publiés lundi soir par l’Institut Robert Koch qui est chargé d’observer l’évolution de la pandémie dans le pays.

Concrètement, cela signifie que chaque malade du coronavirus contamine une autre personne. Ce taux était redescendu à 0,7 et n’était pas remonté à 1,0 depuis la mi-avril indique Bild.

Dans le même temps, le taux de létalité du Covid-19 continue sa progression et atteint désormais 3,8%, ce qui reste toutefois très inférieur aux autres pays voisins. 6215 décès ont été recensés jusqu’ici en Allemagne indique Johns Hopkins et près de 160 000 cas ont été recensés.

De nouvelles décisions le 6 mai

L’Allemagne a débuté sa phase de déconfinement le 20 avril dernier avec notamment la réouverture de certains magasins, et de collèges et lycées.


Le gouvernement fédéral et les régions allemandes, qui ont le dernier mot dans le domaine de la santé, doivent discuter des prochaines étapes du déconfinement ce jeudi, avant des décisions attendues le 6 mai prochain.

« A 1,1, nous pourrions atteindre les limites de notre système de santé »

La chancelière Angela Merkel s’est récemment inquiétée d’une augmentation du taux d’infection. Même avec un taux d’infection « à 1,1, nous pourrions atteindre les limites de notre système de santé en terme de lits en réanimation d’ici octobre », a-t-elle expliqué, ajoutant qu’avec un « taux à 1,2, nous atteindrons les limites de notre système de santé en juillet. Avec un taux à 1,3 nous y arriverons déjà en juin ».