Coronavirus : La haute autorité de santé donne son feu vert pour les tests salivaires en France


Illustration. (shutterstock)

Les tests de dépistage salivaires vont pouvoir être utilisés en France après l’avis favorable de la Haute autorité de santé (HAS), dont l’avis était très attendu.

Les tests salivaires pourront être utilisés pour détecter les infections par le nouveau coronavirus, mais uniquement chez les personnes présentant des symptômes, précise l’avis de la Haute autorité de Santé (HAS) rendu vendredi.

La HAS ne recommande pas ce type de test chez les personnes sans symptômes, chez qui « on raterait plus de 75% » des infections en raison de performances insuffisantes, a expliqué le Pr Dominique Le Guludec, présidente du Collège de la Haute Autorité de Santé (HAS), lors d’une conférence de presse en ligne.

Les tests salivaires consistent à rechercher en laboratoire la présence du Covid-19 à partir d’un prélèvement de salive. Un geste plus facile, plus rapide et moins inconfortable que le prélèvement de référence par écouvillon dans les narines (PCR).