Coronavirus : «La prise d’anti-inflammatoires pourrait être un facteur d’aggravation de l’infection» prévient Olivier Véran


Illustration. (shutterstock)

Le conseil important a été donné ce samedi matin par le ministre de la Santé Olivier Véran. Les anti-inflammatoires comme l’ibuprofène ou la cortisone pourraient être « un facteur d’aggravation de l’infection » au coronavirus. Le ministre invite les patients à prendre du paracétamol.


« La prise d’anti-inflammatoires (ibuprofène, cortisone, …) pourrait être un facteur d’aggravation de l’infection. En cas de fièvre, prenez du paracétamol », a écrit Olivier Véran sur Twitter. « Si vous êtes déjà sous anti-inflammatoires ou en cas de doute, demandez conseil à votre médecin ».


Plusieurs médecins français ont indiqué que de jeunes patients sans comorbidités, contaminés par le Covid-19, qui sont actuellement en réanimation, avaient pris des anti-inflammatoires au début de leur traitement.

Une étude publiée par The Lancet suggère que ce type de médicament augmente le nombre de récepteurs ACE2 sur lesquels se fixe le Covid-19.