Coronavirus : Le groupe LVMH va fournir gratuitement 10 millions de masques à la France


Illustration © Actu17

Le groupe de luxe français LVMH appartenant au milliardaire roubaisien Bernard Arnault a décidé d’offrir 10 millions de masques en France, d’une valeur total de cinq millions d’euros.


Le groupe français LVMH va venir en aide à l’État français qui est en manque de masques pour faire face à l’épidémie de coronavirus. « LVMH a réussi, grâce à l’efficacité de son réseau mondial, à trouver un fournisseur industriel chinois capable de livrer dix millions de masques en France dans les prochains jours (sept millions de masques chirurgicaux et trois millions de masques FFP2)« , indique le groupe dans un communiqué ce samedi.

« Afin de sécuriser cette commande dans un contexte extrêmement tendu et de permettre à la production de commencer dès aujourd’hui, Bernard Arnault a souhaité que LVMH finance intégralement la première semaine de livraison, soit environ cinq millions d’euros », peut-on aussi lire.

Plusieurs autres dizaines de millions de masques pourraient arriver

« Nous devions trouver un fournisseur sérieux, le faire homologuer par les autorités françaises, s’occuper des questions douanières et trouver des transporteurs », explique Marc-Antoine Jamet, secrétaire général du groupe LVMH au journal Le Parisien. Le dispositif pourra être réitéré durant au moins quatre semaines et pourrait permettre de faire venir 40 millions de masques.

Une fois les masques perçus, Santé publique France va les répartir selon les besoins, sur le territoire. La semaine dernière, le groupe LVMH avait modifié sa production dans sa branche Parfums & Cosmétiques afin de fabriquer gratuitement des flacons de gels hydroalcoolique qui sont déjà arrivés dans plusieurs hôpitaux français.


Bouygues va également offrir 1 million de masques

Par ailleurs, le groupe Bouygues a annoncé qu’il allait fournir 1 million de masques à la France. « Afin d’apporter sa contribution à la lutte contre la pandémie de Covid-19, le groupe Bouygues s’engage à offrir aux services de santé de l’État français un million de masques chirurgicaux aux normes européennes », indique un communiqué du groupe.

La France a commandé « 250 millions de masques »

Ce samedi lors d’une conférence de presse, le ministre de la Santé Olivier Véran a annoncé que la France avait commandé « 250 millions de masques » qui seront livrés « progressivement ». « Lorsque le Covid-19 est apparu, il ne restait [en France] que 117 millions de masques chirurgicaux et aucun stock stratégique d’État en masque FFP2 », a-t-il reconnu. Un stock faible qui fait suite à une décision prise en 2013.