Coronavirus : Le parquet de Paris annonce l’ouverture d’une vaste enquête sur la gestion de la crise


Un médecin des urgences du CHU de Lille le 10 mars 2020. (PHOTOPQR/VOIX DU NORD/MAXPPP)

Une enquête préliminaire a été ouverte ce mardi par le parquet de Paris sur la gestion critiquée de la crise du Covid-19 en France visant notamment les chefs d' »homicides involontaires » ou « mise en danger de la vie d’autrui ».


Une enquête visant la gestion de la crise du Covid-19 va bien avoir lieu a annoncé le procureur de la République de Paris Rémy Heitz, ce mardi. Cette vaste enquête préliminaire a été ouverte des chefs suivants : « homicides involontaires », « blessures involontaires », « mise en danger de la vie d’autrui », « abstention volontaire de combattre un sinistre », « non-assistance à personne en péril ».

Il s’agit d’une réponse judiciaire suite aux plaintes reçues par le parquet de Paris durant le confinement, 80 au total. Cette enquête « n’est pas là pour définir des responsabilités politiques ou administratives », a souligné Rémy Heitz, « mais pour mettre au jour d’éventuelles infractions pénales » de décideurs nationaux.

Ces 80 plaintes sont regroupées dans une « enquête-chapeau », agglomération de 13 procédures consacrées aux plaintes d’associations ou organisations syndicales, et une quatorzième englobant 33 plaintes, en grande majorité de particuliers, issues des plaintes-types du site internet plaintecovid.fr. a détaillé le parquet.

Les Ehpad ne font pas partie de cette enquête

Les investigations ont été confiées à l’Office central de lutte contre les atteintes à l’environnement et à la santé publique (Oclaesp).


A noter que cette enquête nationale ne concerne pas les Ehpad qui font l’objet d’investigations au niveau local, notamment à Paris et à Nanterre ou à Grasse (Alpes-Maritimes).