Coronavirus : L’ensemble des plages du littoral français bientôt interdites d’accès


Illustration. (Pxhere)

Depuis mardi midi et le début des mesures de confinement en France, certains irréductibles continuent de se promener et notamment sur les plages, au risque de participer à la propagation du coronavirus. Certaines préfectures ont donc été contraintes d’en interdire l’accès et ces décisions devraient être étendues à tout le territoire national.

Face au nombre de promeneurs qui ont décidé de profiter des plages, les préfectures ont décidé de sévir. Plusieurs communes et départements du littoral français ont pris des arrêtés interdisant l’accès à leurs plages pour limiter la circulation des personnes.

C’est notamment le cas du département de la Vendée ou encore du Morbihan qui ont pris ces mesures dès mercredi. La Vendée a précisé également que tout exercice de la chasse, de la pêche en eau douce ou de loisirs est interdit sur l’ensemble du département. Des décisions fortes qui semblent déjà porter leurs fruits, relate 20 minutes.

Dans son arrêté, la préfecture du Morbihan évoque « la persistance de certains comportements irresponsables » de la part d’habitants qui n’hésitent pas à aller s’y promener. L’interdiction de pratiquer des sports nautiques figure également dans le texte.

Des interdictions qui vont se généraliser

De nombreux départements devraient rapidement interdire aux personnes de se rendre sur les plages du littoral pour lutter contre l’épidémie de coronavirus comme les Pyrénées-Orientales jusqu’aux Alpes-Maritimes, mais également la Corse. En Bretagne, cela devrait être le cas dès ce jeudi concernant donc les Côtes d’Armor, l’Ille-et-Vilaine et le Finistère. Celle de l’Hérault a pris un arrêté similaire, ce jeudi.


Mardi, la préfecture maritime du Morbihan a aussi rappelé aux plaisanciers que le confinement leur interdisait toute sortie en mer, dans le but de permettre au secours de se concentrer sur l’aide aux malades du Covid-19.

En Gironde et au Pays basque, les forces de l’ordre ont dû intervenir pour rappeler des surfeurs à revenir sur la plage et les a invités à rentrer chez eux.