Coronavirus : Les bars devront rester fermés à Paris et sa petite couronne dès mardi


Une brasserie du boulevard Saint-Germain à Paris le 17 avril 2020. (Illustration/Jérôme Labouyrie/shutterstock)

Suite au passage de Paris et sa petite couronne en zone d’alerte maximale, le préfet de police Didier Lallement a annoncé ce lundi matin les nouvelles mesures restrictives qui seront appliquées dès mardi.

Paris et sa petite couronne sont passés en zone d’alerte maximale, l’annonce a été faite ce dimanche soir par Matignon. En conséquence, les bars devront rester fermés dès mardi à Paris et dans les trois départements de la petite couronne – les Hauts-de-Seine, la Seine-Saint-Denis et le Val-de-Marne – a annoncé Didier Lallement lors d’une conférence de presse à la préfecture de police ce lundi matin.

Les restaurants pourront néanmoins rester ouverts en appliquant un nouveau protocole sanitaire, comme dans la métropole d’Aix-Marseille. Les modalités de ces mesures sanitaires seront annoncées plus tard dans la journée. Les restaurateurs devront notamment avoir un cahier de rappel sur lequel sera marqué l’identité et le numéro de téléphone des clients afin de pouvoir les recontacter. Le paiement se fera à table et il ne pourra pas y avoir plus de six personnes assises ensemble.

Les cinémas et les théâtres restent ouverts

Les salles de sport et de fitness resteront fermées. Les piscines et les gymnases également, exceptés pour les mineurs. Les clubs de danse et clubs de jeux seront aussi fermés et les foires, congrès, soirées étudiantes et salons professionnels interdits.

Les théâtres, les cinémas et les musées seront toujours ouverts en continuant à appliquer les mesures déjà en place. En outre, les centres commerciaux ne pourront pas accueillir plus d’un client par 4m². Les stades ne pourront pas accueillir plus de 1000 personnes, comme c’était déjà le cas jusqu’ici.

Des visites sur « rendez-vous » dans les Ehpad

Concernant les Ehpad, les visites ne se feront que sur « rendez-vous » a annoncé le directeur de l’ARS Île-de-France, Aurélien Rousseau, « avec deux personnes maximum, et si possible dans un espace dédié ». Les sorties collectives des résidents sont suspendues, les sorties individuelles limitées, tout comme les sorties pour rendre visite à leur famille.