Coronavirus : L’Espagne impose une quarantaine de 14 jours aux personnes arrivant de l’étranger


Des soignants de l'hôpital universitaire de La Corogne et des policiers de la Guardia Civil qui s'applaudissent mutuellement, le 20 mars 2020. (Image Press / Shutterstock)

L’Espagne a décidé de renforcer ses mesures pour lutter contre le coronavirus. Toutes les personnes qui entrent dans le pays devront respecter une quarantaine de 14 jours.

Le gouvernement espagnol a publié une nouvelle décision au Journal officiel ce mardi. A compter de vendredi prochain, toutes les personnes entrant en Espagne depuis l’étranger seront soumises à une quarantaine de 14 jours. Une mesure qui s’appliquera durant toute la durée de l’état d’urgence, en vigueur jusqu’au 24 mai, mais qui pourrait être prolongé.

« L’évolution favorable de la situation épidémiologique dans notre pays et le début du déconfinement demandent un renforcement des mesures de contrôle », a expliqué le gouvernement dans sa décision, relève le quotidien El País.

Des sorties uniquement pour des achats de première nécessité ou pour voir un médecin

Les personnes en isolement ne pourront sortir que pour acheter des produits de première nécessité ou se faire soigner, et devront porter obligatoirement un masque. En outre, elles pourront être contactées « par les services sanitaires pour leur suivi ».

Toutefois, les travailleurs transfrontaliers, les transporteurs des marchandises, les équipages de compagnies aériennes et les personnels soignants sont exclus de cette mesure s’ils viennent travailler en Espagne, à condition qu’ils n’aient pas été en contact avec des personnes contaminées par le coronavirus.


Selon le dernier bilan officiel du Covid-19 en Espagne, qui est l’un des pays au monde les plus touchés par la pandémie, près de 27 000 personnes sont décédées, dont 176 ce lundi. En outre, 594 nouveaux cas ont été recensés, soit 228 030 cas depuis le début de la crise sanitaire.