Coronavirus : Paris et sa petite couronne pourraient passer en «alerte maximale» dès lundi prévient Olivier Véran


Le ministre de la Santé Olivier Véran, le 24 juillet 2020. (photo Alexis Sciard/IP3 PRESS/MAXPPP)

Le ministre de la Santé Olivier Véran s’exprime à l’hôpital Bichat à Paris (XVIIIe) ce jeudi soir, au sujet de l’évolution de l’épidémie de coronavirus.

« Là où au printemps, 10 malades allaient en contaminer 30. Aujourd’hui, 10 malades vont en contaminer 13 au bout d’une semaine », a d’abord expliqué le ministre de la Santé Olivier Véran. « Le nombre de malades double tous les quinze jours, contre tous les trois jours auparavant », a-t-il ajouté. « C’est nettement mieux. Mais, de fait, le virus circule ».

« Nous savons que parmi les 15.000 malades diagnostiqués aujourd’hui, il y en aura au moins 75 à 150 qui iront en réanimation et presqu’autant qui décèderont de l’infection », a détaillé le ministre. Olivier Véran s’est ensuite montré rassurant concernant certaines métropoles : « On commence à constater un frémissement, un début d’embellie à Bordeaux, Nice ou Marseille sur le plan sanitaire », appelant dans le même temps à rester vigilant.

« Nous sommes dans une phase d’aggravation de la circulation du virus qui met en tension notre système de santé. Nous devons redoubler d’effort et prendre des mesures contraignantes », a-t-il ensuite insisté.

Situation inquiétante dans cinq métropoles

Cinq métropoles ont attiré l’attention des autorités ces derniers jours. Il s’agit de Lille, Lyon, Grenoble, Toulouse et Saint-Étienne, où l’évolution de la situation sanitaire reste « très préoccupante avec une dégradation des taux d’incidence mais aussi en terme de pression sur les services de réanimation ».


« Si les mesures ne produisent pas suffisamment d’effet sur la situation épidémique, nous pourrions être conduits à placer ces territoires en zone d’alerte maximale », a prévenu Olivier Véran.

Paris et la petite couronne en alerte maximale lundi ?

Même situation à Paris et sa petite couronne, où les trois critères – le taux d’incidence, le taux d’incidence chez les plus de 65 ans, et le pourcentage de lits en réanimation occupés – dépassent le seuil maximum depuis quelques heures. « Ce franchissement des seuils, nous ne l’observons que depuis quelques heures. Nous avons besoin évidemment de le confirmer dans les prochains jours », a expliqué le ministre de la Santé.

Une nouvelle évaluation sera réalisée ce dimanche a-t-il précisé, Paris et sa petite couronne pourraient alors passer en « alerte maximale » si la dégradation des critères se poursuit et de nouvelles mesures de restrictions seront alors mises en place, avec notamment la fermeture des bars et des restaurants.