Coronavirus : Un médecin hospitalier contaminé par le Covid-19 est décédé annonce le ministre de la Santé Olivier Véran


Jean-Jacques Razafindranazy, médecin, est décédé après avoir été contaminé par le Covid-19, il travaillait à l'hôpital de Compiègne. (photo Facebook)

Il s’agit du premier médecin hospitalier à décéder en France après avoir été contaminé par le coronavirus selon le ministre de la Santé Olivier Véran.


Le ministre de la Santé Olivier Véran a annoncé ce dimanche lors du Grand Jury RTL-LCI-Le Figaro le décès d’un médecin hospitalier des suites du Covid-19. Il s’agit du premier cas de la sorte selon le ministre.

Olivier Véran n’a pas précisé la région où ce médecin pratiquait, « par respect du secret médical et pour la famille ». « Je tiens à m’associer à la douleur et à la peine des soignants. Ils payent un très lourd tribut », a-t-il ajouté.

« Nous suivons plus particulièrement les cas à risques, et les soignants. Mais certaines données ne peuvent pas être rendues publiques, au nom du secret médical », a expliqué Olivier Véran.

Un médecin exerçant à Compiègne dans l’Oise

Il s’agit d’un médecin urgentiste qui travaillait à l’hôpital de Compiègne (Oise). « Mon père ce héros, médecin aux urgences de Compiègne est parti trop vite à cause du coronavirus », a écrit le fils du défunt dans un message sur Facebook.


Jean-Jacques Razafindranazy revenait de vacances à Madagascar d’où il était originaire « en pleine forme » indique le message, « mais le covid-19 était plus fort ». Âgé d’une soixantaine d’années, le praticien était « passionné par son travail ». « Il n’a pas pris sa retraite », explique son fils.

« La maladie est extrêmement grave et ne doit pas être pris à la légère »

Le médecin était malade depuis trois semaines, il a d’abord été hospitalisé à Compiègne. Son état s’est aggravé et il a été transféré au CHU de Lille où il est décédé. « La maladie est extrêmement grave et ne doit pas être pris à la légère », insiste son fils dans son récit.

 

« La question d’équiper tous ceux qui sont en première ligne, soignants, pompiers, policiers, sera abordée mardi avec le Conseil scientifique. Les réponses, notamment sur les masques, nous les aurons mardi », a également déclaré le ministre de la Santé.

Le dernier bilan du coronavirus en France est de 562 morts alors que 112 patients sont décédés ce samedi. 1525 personnes se trouvent également dans un état grave, en réanimation.