Coronavirus : Une enquête judiciaire va être ouverte contre Édouard Philippe, Olivier Véran et Agnès Buzyn


Le Premier ministre Édouard Philippe lors d'une conférence de presse à Paris, le 28 mars 2020. (photo GEOFFROY VAN DER HASSELT/POOL/EPA/Newscom/MaxPPP)

Le parquet général annonce qu’une enquête judiciaire va être ouverte contre l’ancien Premier ministre Édouard Philippe, le ministre de la Santé Olivier Véran et sa prédécesseur Agnès Buzyn concernant leur gestion de la crise du coronavirus.

L’ouverture d’une enquête judiciaire contre Édouard Philippe, Olivier Véran et Agnès Buzyn, a été déclenchée suite à neuf plaintes jugées recevables par la commission des requêtes de la Cour de justice de la République, « du seul chef d’abstention de combattre un sinistre, délit prévu et réprimé par l’article 223-7 du Code pénal », précise le communiqué du procureur général près la Cour de cassation François Molins.

Cette enquête judiciaire sur la gestion de la crise du Covid-19 va être ouverte à la Cour de justice de la République (CJR). La commission des requêtes, composée de hauts magistrats, a jugé que neuf plaintes sur les 90 déposées jusqu’ici, étaient recevables. 53 ont été examinées jusqu’ici. 34 ont été jugées irrecevables et 10 autres ont été classées.