Coronavirus : Verbalisé à 6 reprises en 10 jours pour non-respect du confinement, un jeune de 18 ans écroué


Illustration. (Shutterstock)

Un jeune homme de 18 ans a été écroué à l’issue de sa garde à vue. Bien connu de la justice, il sera jugé ce mercredi après avoir été verbalisé à six reprises en quelques jours dans l’Hérault, pour non-respect des mesures de confinement.

La loi est claire : si plus de trois violations aux mesures de confinement sont relevées dans les 30 jours, l’infraction devient un délit. C’est ce qui s’est produit pour ce jeune homme de 18 ans qui habite à Sérignan, près de Béziers (Hérault). Entre le 20 et le 29 mars, ce dernier a été verbalisé pas moins de six fois explique France 3.

Des verbalisations successives qui l’ont conduit en garde à vue ce lundi 30 mars. Face aux gendarmes, le jeune majeur a expliqué son comportement par le fait qu’il voulait voir des amis et qu’il s’ennuyait chez lui durant ce confinement, en lien avec l’épidémie de coronavirus.

Déjà condamné pour plusieurs délits

Le mis en cause est bien connu de la justice puisqu’il a été condamné à la fin de l’année 2019 pour plusieurs délits commis alors qu’il était mineur, à des peines de sursis avec mise à l’épreuve et à des travaux d’intérêts généraux. De plus, le jeune homme devait être prochainement jugé pour des faits de conduite en état d’ivresse.

A l’issue de sa garde à vue, le mis en cause a été déféré en vue d’un jugement en comparution immédiate. Le juge des libertés et de la détention (JLD) a ordonné en l’attente, son placement détention provisoire. Il encourt désormais six mois d’emprisonnement et 3750 euros d’amende.