Côtes-d’Armor : Tout juste titulaire du permis, un chauffard ivre percute et blesse deux gendarmes

Illustration. (Jose Hernandez/Camera 51/shutterstock)

Un chauffard ivre de 19 ans a tenté d’échapper aux gendarmes et s’est lancé dans une course-poursuite dans la nuit de jeudi à vendredi, entre Guingamp et Plouisy (Côtes-d’Armor). Il a fini par être interpellé, non sans avoir percuté et blessé deux militaires, l’un sérieusement.

Les gendarmes ont difficilement interpellé un chauffard la nuit dernière. Il était environ 1 heure du matin lorsqu’ils ont aperçu, à Guingamp, un automobiliste qui s’est arrêté en les voyant comme le raconte Ouest France. L’équipage du Peloton de surveillance et d’intervention (PSIG) a décidé de procéder au contrôle du conducteur.

Mais celui-ci a redémarré et a pris la fuite, en direction de Plouisy, une commune voisine. Une dizaine de minutes plus tard, le fuyard s’est retrouvé bloqué dans une impasse. Les militaires lui ont ordonné de descendre de sa voiture. L’homme au volant a alors engagé une marche arrière, percutant l’un des gendarmes, puis est reparti vers l’avant, renversant un second militaire qui a été plus sérieusement blessé au niveau de la hanche.

Six jours d’ITT

Les gendarmes ont été contraints de briser la vitre du conducteur pour le maîtriser et l’interpeller. Âgé de 19 ans et alcoolisé, il a été placé en garde à vue différée. Le jeune homme avait son permis de conduire depuis peu et risque de ne pas le revoir de si tôt. Il devait être entendu par les enquêteurs ce vendredi matin. Son amie qui était dans la voiture a quant à elle été remise en liberté.

Le gendarme le plus sérieusement touché s’est vu attribuer six jours d’incapacité totale de travail (ITT), son collègue a reçu un certificat mentionnant un jour d’ITT.