Course-poursuite dans le Nord : ils jettent une moto volée et deux extincteurs sur la voiture de la BAC


Illustration. (Obatala-photography/shutterstock)

Deux individus à bord d’un fourgon se sont lancés dans une course-poursuite avec les policiers à Halluin (Nord), une commune située à la frontière belge. Le chauffard n’a pas hésité à percuter la voiture des forces de l’ordre à plusieurs reprises, tandis que son passager a jeté une moto et deux extincteurs sur la route, pour tenter de les stopper.

Une dangereuse course-poursuite durant laquelle deux hommes ont tout tenté pour s’enfuir, quitte à mettre la vie des policiers en danger. Ce sont les forces de l’ordre belges qui les ont finalement interpellés. Tout avait débuté un peu plus tôt ce lundi vers 19 heures, de l’autre côté de la frontière. Une patrouille de la brigade anticriminalité (BAC) de Tourcoing a repéré un Peugeot Boxer qui était recherchée suite à un home-jacking qui s’est produit sur la commune de Comines ce dimanche.

Ils ont ordonné au chauffeur de s’arrêter mais ce dernier a compris qu’il était repéré et a accéléré, percutant la voiture des forces de l’ordre. Une course-poursuite a débuté et les policiers ont demandé du renfort. Le chauffard n’a pas hésité à percuter plusieurs autres fois la voiture de la BAC pour l’éjecter hors de la route, sans y parvenir. Il s’est ensuite engagé sur l’autoroute A22 à contresens, en direction de la Belgique.

Durant la poursuite, le passager du fourgon a ouvert les portes arrières pour jeter la moto volée qui se trouvait dans le véhicule, sur les policiers. Il s’agit du deux-roues qui avait été dérobé lors de ce home-jacking. Le fonctionnaire au volant est parvenu à l’éviter de justesse indique une source proche du dossier.

Voyant qu’il n’avait pas réussi son coup, l’homme a alors vidé deux extincteurs par la fenêtre de la camionnette. Il les a ensuite lancés sur le véhicule de la BAC, sans réussir à l’atteindre.

Deux suspects de 17 et 20 ans, déjà connus de la police

Dans le même temps, les policiers belges avaient été alertés. Ils ont stoppé le fourgon et interpellé les deux fuyards vers 20h30. Ces derniers venaient de percuter la voiture d’un particulier qui a été légèrement blessé. Les deux complices âgés de 20 et 17 ans ont été placés en garde à vue en Belgique. Ils sont déjà connus des services de police français.

Une enquête a également été ouverte en France pour tentative d’homicide sur personne dépositaire de l’autorité publique, refus d’obtempérer et recel de vol. Elle a été confiée à la sûreté urbaine de Tourcoing. Par miracle, il n’y a pas de blessé à déplorer du côté des policiers.