Covid-19 : Le couvre-feu étendu à tout le pays à compter de samedi «pour au moins 15 jours» annonce Jean Castex


Le Premier ministre Jean Castex ce jeudi. (capture écran vidéo)

Le Premier ministre Jean Castex s’exprime ce jeudi soir pour annoncer les nouvelles mesures prises pour lutter contre la Covid-19. Le chef du gouvernement est accompagné de plusieurs ministre pour cette conférence de presse.

Jean Castex a d’abord affirmé que la stratégie de la France « a été la bonne ». « Nous avons été un des premiers pays touchés par cette deuxième vague début octobre », a-t-il expliqué. « La France a fait un double choix : ne pas attendre pour décider d’un confinement adapté dès la fin octobre et qui a produit un résultat fort dès la fin du mois novembre. Le deuxième choix a été celui de ne lever les mesures que progressivement, dans le sport, l’évènementiel, etc, en instaurant un couvre-feu en vigueur depuis le 15 décembre dernier ».

« Les résultats de notre stratégie nous placent aujourd’hui dans une situation comparative plus qu’honorable en Europe, tant au niveau des taux d’incidence que des taux de positivité des tests », a ajouté le Premier ministre. « Notre situation est maîtrisée par rapport à nos voisins européens, mais fragile car le virus circule toujours activement sur notre territoire ».

Test PCR obligatoire pour entrer en France

« A compter de lundi, tous les voyageurs (venus de pays hors de l’Union européenne) souhaitant venir en France, devront présenter un test PCR négatif » de moins de 72 heures.

Pour les voyageurs venant de l’Union européenne, « les ministres travailleront sur un cadre de coordination en vue du Conseil européen du 21 janvier, prévoyant des exceptions pour les transfrontaliers et les transports routiers ».

Un couvre-feu étendu à tous les départements

« Le couvre-feu s’appliquera à compter de 18 heures à partir de ce samedi, et pour au moins 15 jours », a ensuite annoncé le Premier ministre. « Tous les établissements de commerces recevant du public seront fermés dès 18 heures ». Les établissements scolaires resteront néanmoins ouverts.

« Cette mesure a une efficacité sanitaire. Dans les 15 premiers départements mis en place le 2 janvier, la hausse du nombre de nouveaux cas y est deux voire trois fois plus faible que dans les autres départements métropolitains. Le Conseil scientifique a confirmé l’utilité du couvre-feu. Nous appliquerons cette mesure dans tout le pays. »

L’hypothèse d’un nouveau confinement n’est pas écartée

« La situation sanitaire n’exige pas que nous mettions en place un nouveau confinement. (…) Si nous constatons une dégradation épidémique forte, nous serions conduits sans délai à un nouveau confinement« , a prévenu le chef du gouvernement.

Le mode hybride dans les lycées va perdurer

Le ministre de l’Éducation nationale Jean-Michel Blanquer a ensuite présenté les nouvelles mesures concernant les écoles. « Même si en milieu scolaire, la circulation du virus reste relativement maîtrisée, nous devons nous adapter sur certains points. Cela signifie le maintien du fonctionnement en mode hybride, en partie en présence et en distance pour les lycées au-delà du 20 janvier. Nous prolongeons donc cette mesure. Depuis le début du mois de novembre, les 2/3 des lycées sont rentrés dans ce fonctionnement et cela fonctionne. Les lycées qui le souhaitent pourront donc rester en mode hybride », a-t-il annoncé. « Pour les collèges, il est aussi possible de mettre en place le mode hybride au cas par cas ».

« Des mesure seront prises pour les cantines scolaires. A l’école primaire, il n’y aura pas de brassage possible entre les élèves de différentes classes. Les élèves d’une même classe mangeront ensemble. Il faudra un étalement des classes en cantine. On peut avoir la solution de repas à emporter proposés aux enfants », a-t-il également expliqué.

La vaccination ouverte au plus de 75 ans et aux personnes gravement malades

A partir de lundi, toutes les personnes de plus de 75 ans pourront se faire vacciner, ainsi que les 800 000 personnes souffrant d’une maladie graves. Ces dernières devront s’adresser à leur médecin pour obtenir une ordonnance permettant la vaccination. 6,4 millions de Français sont concernés.

Par ailleurs, un numéro vert national a été mis en place pour prendre rendez-vous et se faire vacciner. Le 0800 009 110 sera activé ce vendredi à 8 heures et sera ensuite ouvert chaque jour de 6h à 22h. Il est également possible de prendre rendez-vous sur le site www.sante.fr ou en contactant le centre de vaccination le plus proche de chez soi.