Covid-19 : L’Angleterre se renconfine totalement pour lutter contre le variant du virus


Boris Johnson, le 21 août 2019. (photo 360b/shutterstock)

L’Angleterre se reconfine totalement pour faire face à la progression du coronavirus annonce ce lundi soir le Premier ministre Boris Johnson.


C’est dans un discours télévisé que Boris Johnson a annoncé ce nouveau confinement en Angleterre, qui débutera dès ce soir à minuit. Le pays fait face à une nouvelle vague du Covid-19, provoquée par le variant qui est plus contagieux.

Ce nouveau confinement doit durer jusqu’à la mi-février et inclus, comme celui instauré au printemps dernier, la fermeture des écoles et des commerces notamment.

Le Royaume-Uni a enregistré ce lundi 58 784 nouveaux cas de coronavirus, un record depuis le début de l’épidémie. Durant les six derniers jours, plus de 50 000 cas ont été dépistés quotidiennement. Boris Johnson a indiqué que le nouveau variant du coronavirus se propageait à une vitesse « frustrante et alarmante ». « Au moment où je vous parle ce soir, nos hôpitaux subissent plus de pression liée au Covid-19, qu’à n’importe quel moment depuis le début de la pandémie », a-t-il détaillé.

Le niveau d’alerte passe à 5, le maximum

En outre, le Royaume-Uni a annoncé dans la soirée le passage au niveau 5 d’alerte Covid – le plus élevé – « ce qui signifie que si aucune mesure n’est prise, la capacité du NHS (le système de la santé publique du Royaume-Uni, ndlr) peut être dépassée dans les 21 jours ». Il était jusqu’ici à 4. Depuis Noël, il y a 50% de patients en plus hospitalisés en Angleterre pour une infection au Covid-19.


Jusqu’ici, près d’un million de personnes ont été vaccinées au Royaume-Uni, qui a décidé ce lundi d’administrer à sa population le vaccin du laboratoire britannique AstraZeneca et de l’Université d’Oxford. Le vaccin d’AstraZeneca-Oxford est moins cher mais également plus facile à stocker et donc plus adapté à une campagne de vaccination massive, que ceux de ses concurrents Moderna et Pfizer-BioNTech.