Covid-19 : Le Pas-de-Calais confiné le week-end, 3 nouveaux départements placés sous «surveillance renforcée»


Jean Castex, ce jeudi 4 mars. (capture écran)

Le Premier ministre Jean Castex et le ministre de la Santé ont fait un point sur la situation épidémiologique liée au coronavirus, ce jeudi soir. De nouvelles mesures ont été annoncées : un confinement le week-end dans le Pas-de-Calais ainsi que le placement de trois nouveaux départements sous « surveillance renforcée ». Le gouvernement souhaite par ailleurs accélérer la vaccination.

Retrouvez ci-dessous les principales annonces faites ce jeudi soir.

18h54. « Ces prochains week-end, même si vous n’y êtes pas contraints, restez chez vous. Limitez vos interactions sociales. Si vous avez des symptômes, testez-vous et isolez-vous sans aucun délai. Nous devons tenir, ensemble », insiste Jean Castex. « Je n’ignore rien de ce que vous avez vécu, de ce que nous avons vécu au cours de ces 12 derniers mois, 12 très longs mois. La période que nous vivons est une épreuve et un combat. C’est aussi et surtout un engagement collectif. »

18h48. Le ministre de la Santé appelle les soignants à se faire vacciner : « Le taux de vaccination des soignants sur le papier dépasse aujourd’hui le taux de couverture classique pour la grippe à savoir 40% chez les soignants en Ehpad et 30% sur l’ensemble du système de santé. Clairement cela ne suffit encore pas. Quand on est soignant il est de notre responsabilité de se protéger soi-même et d’exposer ceux dont on prend soin. En se vaccinant, vous vous protégez vous et vous protégez vos patients ».

De nombreuses vaccinations ce week-end

18h34. Le gouvernement souhaite vacciner massivement ce week-end. « Ce weekend nous avons demandé l’ouverture de centres de vaccinations et de centres éphémères de manière à vacciner tout ce weekend. Un certain nombre de personnes sur liste d’attente seront appelés par les centres pour être vaccinés ce weekend », annonce Olivier Véran.

18h32. 135 000 doses de vaccin seront allouées « dès ce soir » dans les départements en vigilance renforcée, dont 10 000 dans le Pas-de-Calais.

18h28. « Je ne dis pas que l’évolution des prochains jours, des prochaines semaines, ne nous contraindra pas » à un nouveau confinement, affirme Jean Castex. « On voit bien que dans certains départements où l’épidémie s’est envolée, nous n’avons pas eu le choix. »

Trois fois plus de vaccins en mars et en avril

18h23. La campagne de vaccination va s’accélérer en France annonce le Premier ministre. « Les livraisons de doses à la France vont s’accroître dans les semaines à venir. En janvier et février, nous avons reçu 7 millions de doses. En mars et en avril, nous devrions en recevoir 22 millions, c’est-à-dire 3 fois plus », souligne-t-il.

La France va avoir recours davantage au vaccin Astra Zeneca. « La Haute autorité de santé a en effet indiqué (…) que sont désormais éligibles à ce vaccin, non seulement les personnes de 50 à 64 ans, mais encore les personnes de plus de 65 ans, ainsi que les personnes atteintes de pathologie à très haut risque de forme grave », précise Jean Castex. « D’ici la mi-avril, et sous réserve que les laboratoires nous livrent selon le calendrier prévu, nous devrions avoir vacciné en 1ère injection au moins 10,8 millions de personnes, soit la totalité des personnes vulnérables volontaires aujourd’hui éligibles à la vaccination ».

La vaccination en pharmacie à partir du 15 mars

« Pour les personnes de plus de 50 ans avec comorbidité, il vous sera possible de vous faire vacciner chez votre pharmacien à compter du 15 mars une fois que nous aurons reçu la nouvelle livraison de vaccin Astra Zeneca. Le décret autorisant cette nouvelle étape sortira demain », annonce le chef du gouvernement.

18h21. « Plus de 80 % des résidents d’Ehpad ont reçu une 1ère injection et 60% ont reçu leurs deux doses et sont maintenant protégés. Nous avons donc franchi une première étape cruciale dans la lutte contre l’épidémie, car comme vous le savez, les résidents d’Ehpad ont été cruellement touchés par la première et la deuxième vagues, et représentent un tiers des morts de la Covid en France », détaille Jean Castex. « C’est une incontestable réussite ».

18h10. Jean Castex annonce que les « les grands centres commerciaux de plus de 10 000 m2 seront fermés », dans les « départements à risque ».

Le Pas-de-Calais confiné le week-end

18h07. Le Pas-de-Calais sera confiné le week-end annonce Jean Castex. Par ailleurs, trois nouveaux départements sont placés sous « surveillances renforcée » : les Hautes-Alpes, l’Aisne et l’Aube, soit 23 au total. Ces trois départements « ont connu une progression telle depuis une semaine qu’ils ont franchi le seuil de 250 pour 100 000 et s’ajoutent donc à la liste des 20 départements placés sous surveillance renforcée ».

« J’invite les habitants des 23 départements à risque à ne pas sortir, autant que possible, de leur département ou de leur région s’agissant des départements franciliens », a-t-il ajouté.

18h02. 60% des contaminations sont liées au variant anglais du Covid-19 actuellement, en France, a débuté Jean Castex, ajoutant que « la circulation du virus a continué de progresser, mais à une vitesse moindre que ce que nous pouvions craindre ». « Nous ne sommes pas à une hausse exponentielle de l’épidémie », a précisé le chef du gouvernement.