Covid-19 : Un nouveau variant découvert en Bretagne, huit cas ont été recensés


Illustration. (shutterstock)

Un nouveau variant du Covid-19 a été identifié en Bretagne annonce le ministère de la Santé dans un communiqué ce lundi soir. Des mesures « de surveillance et d’accompagnement nécessaires » vont être mises en place et des investigations sont en cours pour en évaluer la transmissibilité et la sévérité.

« Un nouveau variant (dérivé du Clade 20C) a été détecté dans le cadre d’un cluster au centre hospitalier de Lannion, dans les Côtes d’Armor », annonce le ministère de la Santé dans un communiqué. « Le 13 mars, 79 cas ont été identifiés, dont 8 cas porteurs du variant, confirmés par séquençage ».

Les autorités sanitaires ont jugé « qu’il est raisonnable de classer ce variant sous surveillance, c’est-à-dire dans la catégorie VUI (variant under investigation) de l’OMS », précise-t-on. Plusieurs patients « présentant des symptômes typiques suggérant une infection par le SARS-CoV-2 » ont obtenu un test « RT-PCR négatif sur des échantillons nasopharyngés ». Le diagnostic a néanmoins pu être établi « par la sérologie ou la réalisation de RT-PCR sur des prélèvements respiratoires profonds », détaille le ministère.

« Mieux connaître ce variant et son impact »

Toutefois, « les premières analyses de ce nouveau variant ne permettent de conclure ni à une gravité ni à une transmissibilité accrues par rapport au virus historique », souligne le communiqué. Des investigations sont en cours « afin de mieux connaître ce variant et son impact ».

En outre, « des expérimentations vont également avoir lieu afin de déterminer comment ce variant réagit à la vaccination et aux anticorps développés lors de précédentes infections ». « Les autorités internationales sont informées de la découverte de ce variant », précise aussi le ministère de la Santé.

L’apparition de variants du virus est un processus naturel. Pour assurer sa survie, il acquiert des mutations au fil du temps. Trois variants dans le monde sont considérés comme inquiétants : le variant anglais, le variant sud-africain et les variants brésiliens. Une deuxième catégorie de variants existe. Ils sont surveillés par la communauté scientifique internationale à cause de leurs caractéristiques génétiques qui peuvent potentiellement poser problème. Ces derniers ne circulent toutefois que faiblement.