Covid-19 : Extension du confinement, fermeture des écoles… les mesures annoncées par Emmanuel Macron

Emmanuel Macron le mercredi 31 mars. (capture écran)

Le président de la République Emmanuel Macron a annoncé de nouvelles mesures pour freiner la propagation du coronavirus, au cours d’une allocution à la télévision. Retrouvez ci-dessous les principales annonces du chef de l’État.

20h36. « A chaque étape de cette épidémie, nous pourrions nous dire que nous aurions pu faire mieux, que nous avons commis des erreurs. Tout cela est vrai », reconnait le chef de l’État. « Mais je sais une chose : nous avons tenu, nous avons appris, et nous nous sommes à chaque fois amélioré ».

20h34. « Je sais pouvoir compter sur mes chers compatriotes. Je sais qu’il y a beaucoup de lassitude, de fatigue. Nous pouvons nous dire que nous aurions pu faire mieux, que nous avons commis des erreurs. Tout cela est vrai, mais nous avons appris et nous nous sommes à chaque fois améliorés. Alors oui, aujourd’hui, pour le mois qui vient, il nous faut mobiliser, nous mobiliser pour nos aînés et les plus fragiles et nous mobiliser pour nos enfants pour les protéger et leur permettre de continuer à apprendre et leur préparer le pays, le continent, le monde auquel ils ont droit ».

20h32. Emmanuel Macron annonce que les services de réanimation vont être renforcés pour passer à plus de 10 000 lits.

« Un calendrier de réouverture progressive »

20h31. « Je reviendrai vers vous prochainement pour préciser un agenda de réouverture et pour que chacun puisse se projeter. Dès la mi-mai, nous commenceront à rouvrir certains lieux de culture. Nous autoriseront sous conditions l’ouverture de terrasses et nous allons bâtir entre la mi-mai et le début de l’été, un calendrier de réouverture progressive pour la culture, le sport, le loisir, l’événementiel, nos cafés et restaurants », affirme le chef de l’État.

La campagne de vaccination

20h29. « D’ici à la fin de l’été tous les Français de plus de 18 ans qui le souhaitent pourront être vaccinés. Parce que c’est la clé pour renouer avec la vie, la clé pour rouvrir notre pays ».

20h28. « Si vous avez plus de 55 ans et souffrez de diabète, de surpoids ou d’hypertension, vous pouvez prendre rendez-vous chez votre médecin pour vous faire vacciner avec AstraZeneca. Si vous avez plus de 75 ans, vous avez déjà peut être reçu des appels, car l’ensemble des 75 ans qui n’ont pas réussi à obtenir un rendez-vous seront appelés par nos services. À partir du 16 avril, les plus de 60 ans. À partir du 15 mai, les premiers rendez-vous seront ouverts pour les plus de 50 ans. Et à partir de la mi-juin, pour tous les Français de moins de 50 ans », détaille le président de la République.

20h27. « Plus de 8,5 millions (de personnes) à avoir reçu une injection de vaccin. 3 millions à en avoir reçu deux (…) La meilleur preuve de cette efficacité se voit dans les chiffres et dans la mortalité de nos concitoyens de plus de 80 ans. La mortalité a très fortement diminué. Elle est dans la situation des résidents des établissements de retraite qui ont pu progressivement reprendre une vie normale ».

Les écoles fermées pour trois semaines

20h22. « Les parents qui devront garder leurs enfants et ne peuvent pas télétravailler auront droit au chômage partiel. Pour les commerçants, les indépendants : tous les dispositifs actuellement en vigueur seront prolongés », annonce Emmanuel Macron.

20h17. « Nous allons fermer pendant 3 semaines les crèches les écoles les collèges et les lycées c’est pour cela que le calendrier scolaire sera adapté pour ne pas laisser nos enfants seuls et sans apprendre ».

Les élèves auront cours durant une semaine à domicile à compter du 5 avril. « Les deux semaine suivantes, à partir du 12 avril, la France entière sera placée en vacances de printemps. La rentrée aura lieu pour tous le 26 avril. Physiquement pour les maternelles et primaires. A distance pour les collégiens et les lycées. Le 3 mai, les collégiens et lycéens pourront retrouver les cours en physique avec des jauges adaptés », explique Emmanuel Macron.

Une attestation au-delà de 10 km uniquement

20h12. « Certains militaient pour le retour généralisé de l’attestation. Nous n’avons pas retenu cela, car le comportement de quelques-uns ne doit pas limiter tout le monde, a tranché Emmanuel Macron. Des contrôles seront renforcés, mais nous faisons le choix de la responsabilité », ajoute le président de la République. « L’attestation ne sera donc obligatoire que pour les déplacements au delà des 10km du domicile ».

Les mesures de confinement étendues

20h09. Les mesures de confinement mises en place dans les 19 départements sont étendues à tous les départements de métropole, pour quatre semaines, dès samedi soir annonce Emmanuel Macron. « Les commerces seront fermés, selon la liste déjà en place ». « Les citoyens qui souhaitent changer de région pour s’isoler pourront le faire pour ce weekend de Pâques », ajoute le chef de l’État.

20h08. « 44% des patients en réanimation ont aujourd’hui moins de 65 ans », indique le président de la République.

20h07. « Là où nos voisins ont décidé de confiner il y a plusieurs mois maintenant. Nous avons gagné des jours précieux de liberté, garder des jours d’apprentissage pour nos enfants. Nous avons donc, je le crois, bien fait. Croire en la responsabilité des Français ce n’est jamais un pari », affirme Emmanuel Macron.

20h04. « Si je m’adresse à vous ce soir, c’est pour vous dire que nous allons tenir, encore », et « vous appeler à la mobilisation pour ce mois d’avril », poursuit le chef de l’État.

« Nous allons tenir encore »

20h02. « La crise sanitaire que nous traversons, cette épidémie de Covid-19 dure depuis maintenant plus d’un an. Un an de peine, d’épreuves », commence Emmanuel Macron. « Bientôt 100 000 familles auront été endeuillées. Un an d’efforts pour tous, d’angoisses, de sacrifices. Un an où ensemble nous avons résisté et appris, où nous avons tenu. Je vous l’avais dit nous allions vivre avec le virus et c’est bien cela. Nous allons tenir encore, essayer de faire le point sur l’épidémie, les prochaines étapes. Si nous restons unis, solidaires, si nous savons les prochaines semaines nous organiser alors nous verrons le bout du tunnel ».