Des policiers dont des CRS ont reçu des menaces de mort par courrier à leur domicile


Illustration. (Frederic Legrand - COMEO / Shutterstock)

Plusieurs policiers habitant à Grenoble, Limoges ou Périgueux ont reçu une lettre de menaces de mort à leur domicile.

Les faits sont inquiétants. Des policiers ont été destinataires d’une lettre de menaces de mort, qu’ils ont pour la plupart reçue ce jeudi 5 décembre à leur domicile. Certaines des victimes sont affectées dans une Compagnie républicaine de sécurité (CRS). A noter que le texte de ces lettres est le même pour tous les policiers.

« Pensez à votre famille que vous laissez seule le week-end »

« Le monde des Bisounours est terminé. À partir de maintenant, ce sera œil pour œil. Pensez à votre famille que vous laissez seule le week-end », peut-on lire dans ce courrier dactylographié.

« Pour chaque citoyen blessé les week-ends, ce sera un membre de la famille des forces de l’ordre qui subira les mêmes préjudices et sans remords », est-il également écrit. Le lettre se termine par « ACAB », l’abréviation de « All cops are bastards ».

Plusieurs plaintes à venir

Selon nos informations, plusieurs policiers ont décidé de déposer plainte dans les prochaines heures. En outre, les CRS concernés par ces envois occupent tous la fonction de régisseur au sein de leur unité. Leurs coordonnées sont par conséquent publiées au Journal officiel.


« Voilà le résultat d’une campagne de la haine contre les policiers, le fruit des discours idéologiques de la terreur », a rapidement réagi le syndicat de police Unité SGP-FO sur Twitter, montrant deux des courriers reçus.