Des munitions police détournées et revendues, deux fonctionnaires dont un policier écroués

Illustration. (shutterstock)

Deux fonctionnaires affectés à la direction départementale de la sécurité publique (DDSP) de la Seine-et-Marne, dont un policier, ont été mis en examen pour vol en bande organisée et détention de munitions avant d’être écroués, en octobre dernier. Ils auraient dérobé des munitions pour les revendre.

C’est au cours d’une enquête concernant un règlement de comptes à Torcy, dans lequel un homme de 28 ans a été tué par balle, que les enquêteurs de la PJ de Meaux ont fait une invraisemblable découverte révèle Le Journal du Dimanche. Ils ont en effet démantelé un trafic de munitions. Un policier ainsi qu’un agent administratif de la DDSP 77 ont été mis en examen pour vol en bande organisée et détention de munitions en octobre dernier. Ils ont ensuite été placés en détention provisoire. Trois de leurs clients présumés ont également été mis en examen. Plusieurs milliers de cartouches de la police nationale ont été détournées au total a indiqué le parquet de Meaux, à nos confrères.

La victime de 28 ans a été abattue en pleine rue à Torcy le 14 septembre dernier. Cette dernière était munie d’une arme de poing qui a été retrouvée sur la scène de crime. Le pistolet contenait des cartouches de calibre 9 mm de type COP (Cartouche opérationnelle police), spécialement fabriquées pour les forces de l’ordre. Le numéro de série correspondait à un lot attribué à la DDSP 77 indique Le JDD.

Plus de 600 munitions saisies à son domicile

L’Inspection générale de la police nationale (IGPN) a été associée à cette enquête menée en parallèle, qui a conduit à l’identification d’un agent administratif de la DDSP de Seine-et-Marne. L’homme a été interpellé alors qu’il était en train de livrer un client. A son domicile, les policiers ont saisi plus de 600 munitions. Son complice présumé, un gradé responsable du matériel et armurier au commissariat de Melun, a été arrêté à son tour. Les deux hommes sont accusés d’avoir détourné et revendu plusieurs centaines de munitions.