Des substances toxiques trouvées dans des couches pour bébés par les autorités sanitaires.

Illustration. (Shutterstock)

Le gouvernement a demandé aux industriels du secteur des couches pour bébés de prendre des mesures garantissant la sécurité des produits dans les meilleurs délais.


Ce mercredi, l’ANSES (Agence nationale de sécurité sanitaire
de l’alimentation, de l’environnement
et du travail) a publié un rapport dénonçant la présence de quantités inquiétantes de substances cancérigènes et allergisantes dans des couches pour bébé.

15 jours pour agir

Le gouvernement décidé de ne pas laisser les fabriquants et distributeurs tergiverser, et leur a fixé un délai de 15 jours pour agir en conséquence. D’autre part, les industriels du secteur ont été convoqués en urgence ce mercredi à 8 heures.

Un risque sanitaire

Les tests ont révélé la présence de  formaldéhyde, de pesticides et d’hydrocarbures dans certains modèles de couches. Si l’ANSES n’a pas mis en avant un danger grave et immédiat, le risque sanitaire est présent au vu des quantités de substances toxiques détectées, rapportent plusieurs médias.