Dordogne : Il manipule une arme à feu durant la soirée du nouvel an et tue l’un de ses amis


Illustration. (NeydtStock/shutterstock)

Un homme âgé de 27 ans est décédé après avoir été touché au thorax par un tir qui serait accidentel, à Monbazillac, près de Bergerac (Dordogne). Le drame s’est produit durant une soirée entre anciens copains du lycée, pour le réveillon du nouvel an.

Ils avaient décidé de se retrouver pour célébrer ensemble la nouvelle année. Leur réveillon déguisé sur le thème de la célèbre série télévisée « Peaky Blinders », a viré au cauchemar nous apprend France Bleu.

Les fêtards étaient une vingtaine, tous des anciens camarades de lycées âgés de 27 à 29 ans, et avaient tous revêtus des vêtements correspondant à cette série qui met en scène des gangsters de l’entre-deux-guerres, qui agissent à Birmingham (Royaume-Uni). Pour ce réveillon, la bande de copains s’était réunie dans une maison isolée à Monbazillac.

Certains des convives étaient venus armés. Lors de la manipulation d’une arme, un coup de feu est parti, semble-t-il accidentellement. L’un des jeunes qui vit à Agen, a été touché au thorax et s’est effondré. Malgré l’intervention rapide des secours, il est décédé.

Placé en garde à vue pour homicide involontaire

Le tireur présumé, un jeune de 27 ans, qui habite dans l’Ain, a été interpellé et placé en garde à vue pour homicide involontaire. Sa garde à vue va être prolongée ce vendredi soir. Tous les participants à la soirée ont été entendus par les gendarmes de Bergerac en charge des investigations. En outre, la procureure de la République de Bergerac, Odile de Fritsch, a indiqué qu’il n’y avait pas eu de tentative de dissimulation.

La magistrate n’a pas précisé le type d’arme qui est à l’origine du drame. L’enquête permettra de comprendre dans quelles circonstances a eu lieu cette tragique catastrophe.