Coronavirus : Emmanuel Macron annonce le prolongement du confinement jusqu’au 11 mai prochain


Emmanuel Macron le 12 mars 2020. (capture écran vidéo Élysée)

Le président de la République Emmanuel Macron a annoncé ce lundi soir le prolongement des mesures de confinement jusqu’au lundi 11 mai 2020, et a donné des précisions importantes concernant la suite de la lutte contre le coronavirus.

« Le confinement le plus strict doit encore se poursuivre jusqu’au lundi 11 mai », a déclaré Emmanuel Macron lors de son allocution. « Le lundi 11 mai ne sera possible que si nous continuons d’être responsable et si la propagation du virus a effectivement continué à ralentir. Je mesure l’effort que je vous demande », a-t-il insisté.

« Grâce à nos efforts, chaque jour nous avons progresser. Nos personnels de santé, nos militaires, nos pompiers, nos pharmaciens, ont tenu. Les hôpitaux français ont réussi  soigner tous ceux qui s’y présentaient. Ces journées resteront à l’honneur de nos soignants », a déclaré le chef de l’État peu avant. « Nous sommes en train de vivre des jours difficiles ».

« Le moment a révélé des failles, des insuffisances »

Emmanuel Macron a également reconnu des défaillances. « Le moment a révélé des failles, des insuffisances. Nous avons manqué de blouses, de gants, de gels, nous n’avons pas pu distribuer autant de masques que nous aurions voulu. Dès l’instant où ces problèmes ont été identifiés, nous nous sommes mobilisés pour produire et acquérir le matériel nécessaire. Je mesure pleinement que lorsqu’on est au front, une pénurie mondiale empêche les livraisons », a-t-il expliqué.

Les écoles rouvriront à partir du 11 mai

« A partir du 11 mai, nous rouvrirons progressivement les crèches, les écoles et les lycées », a annoncé le président de la République. Les étudiants dans le supérieur n’iront pas en cours « jusqu’à l’été ». « Trop d’enfants, dans les quartiers populaires, sont privés d’écoles et ne peuvent être aidés de la même manière. Les inégalités de logement sont encore plus marquées », a déclaré le chef de l’État.

« Toute personne présentant des symptômes », pourra être testée à compter du 11 mai

« Le 11 mai, nous serons en capacité de tester toute personne présentant des symptômes », a-t-il également annoncé. « Nous ne testerons pas tous les Français, cela n’aurait aucun sens. Pour accompagner cette phase, plusieurs projets font l’objet de travaux. Comme une application numérique dédiée qui pourra dire si on a été en contact avec une personne contaminée », a détaillé le président de la République.

« Un masque grand public » sera disponible

A compter du 11 mai, chaque Français sera en mesure de se procurer « un masque grand public », qui pourrait être obligatoire en certaines circonstances, dont les voyages en transports en commun. « Le gouvernement présentera d’ici 15 jours les détails de l’après 11 mai ».


Les restaurants et les bars resteront encore fermés

Les restaurants, bars, cinéma et autres « lieux rassemblant du public », resteront encore fermés au 11 mai. Les grands festivals ne pourront également pas se tenir jusqu’à mi-juillet prochain a prévenu le chef de l’État.

Les frontières de la France avec les pays non-européens « resteront fermées jusqu’à nouvel ordre », a-t-il aussi annoncé ce soir.

« Toutes les options sont explorées » pour trouver un traitement contre le Covid-19 a affirmé Emmanuel Macron. « Notre pays a réalisé le plus d’essais cliniques (…) aucune piste n’est et ne sera négligée, je m’y engage ».

« Il nous reviendra aussi de préparer l’après »

« Il nous faut aujourd’hui décider et agir en tenant compte des incertitudes. Regardez l’Asie. Le virus semblait avoir été vaincu et il revient dans de nombreux pays. Il nous faut procéder avec calme et courage. Ce que je sais à ce moment, c’est que notre Nation se tient debout, solidaire, dans un but commun », a-t-il ajouté. « Il nous reviendra aussi de préparer l’après. Il nous faudra rebâtir notre économie, garder notre indépendance financière, agricole, sanitaire, et plus d’autonomie stratégique », évoquant dans le même temps l’aide aux pays d’Afrique, en annulant leur dette.

Le dernier bilan du Covid-19 en France ce lundi soir est de 14 967 morts, dont 9588 à l’hôpital et 5379 en Ehpad.