Coronavirus : «On a devant nous une crise, une épidémie qui arrive» dit Emmanuel Macron


Emmanuel Macron (Frederic Legrand - COMEO / Shutterstock)

Emmanuel Macron s’est rendu à l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière à Paris, où un patient est décédé du coronavirus, pour rencontrer le personnel soignant.

La visite de l’hôpital, situé dans le XIIIe arrondissement de Paris, a été décidée mercredi soir par le président de la République et programmée à la dernière minute. Emmanuel Macron était accompagné du nouveau ministre de la Santé Olivier Véran. C’est dans cet hôpital qu’est décédé un homme de 60 ans, originaire de l’Oise, dans la nuit de mardi à mercredi.

« On sait que nous n’en sommes qu’au début »

Le président de la République s’est rendu dans cet hôpital « pour rassurer les Français de la pleine mobilisation du système de santé français, un des meilleurs au monde, et soutenir les personnels de santé mobilisés », a indiqué un proche.

Il a salué la « mobilisation remarquable dont [les équipes soignantes ont] fait preuve », dans cet établissement qualifié de « tête de pont » en matière de coronavirus. « On a devant nous une crise, une épidémie qui arrive. Cela suppose de s’organiser et de l’affronter au mieux avec la vie qui continue… », a-t-il déclaré.

En fin de visite, le président de la République a ajouté : « On sait que nous n’en sommes qu’au début », tout en saluant une fois encore la mobilisation des soignants.

Une réunion d’information à Matignon

Une réunion politique d’information au sujet du Covid-19 doit se tenir en fin de matinée à Matignon. Le premier ministre Édouard Philippe doit recevoir les présidents de l’Assemblée et du Sénat, les présidents des groupes parlementaires et les chefs des partis politiques.