Espagne : 3244 plants de cannabis découverts dans une réserve protégée par l’UNESCO


Plus de 3 000 plants de cannabis étaient cultivés dans un parc naturel protégé par l'UNESCO en Espagne. (photo Mossos d'Esquadra)

Des gardes forestiers ont fait une surprenante découverte dans une zone naturelle protégée par l’UNESCO.

Un Albanais de 28 ans a été interpellé dans la municipalité d’Arbúcies à Gérone, mercredi, après la découverte de 3 244 plants de cannabis dans le parc naturel de Montseny, en Catalogne (Espagne), rapporte La Vanguardia. Cette zone était pourtant classée réserve de la biosphère par l’Organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO).

Ce sont des gardes forestiers qui ont découvert que de nombreux arbres avaient été coupés. En y regardant de plus près, ils ont découvert la plantation de cannabis. Les Mossos d’Esquadra, policiers catalans, ont été alertés et ont mené l’enquête.

Les trafiquants avaient utilisé des engins lourds pour créer leur plantation sur trois niveaux. Ils avaient disposé les arbres abattus sur le chemin menant aux parcelles, pour monter un mur afin qu’elles ne soient pas visibles de l’extérieur.

L’installation était sophistiquée avec notamment une irrigation reliée à deux ruisseaux. Les policiers ont saisi deux piscines et de l’engrais retrouvés sur place.

Du matériel de communication découvert

Un campement avait également été mis sur pied, constitué d’un auvent, d’un tronc d’arbre faisant office de table, d’une gazinière, de nourriture et de vêtements. Tout le nécessaire pour assurer une autonomie de quelques jours aux trafiquants. Deux téléphones portables, un talkie-walkie et trois appareils de communication sans fil ont également été saisis et pour être analysés.

Les Mossos d’Esquadra ont interpellé un Albanais sur place alors qu’il était en train d’arroser les plants de cannabis. Ce dernier, qui n’avait pas de casier judiciaire, a comparu jeudi devant le tribunal de Santa Coloma de Farners, qui a ordonné son incarcération. Les investigations se poursuivent pour tenter d’identifier ses complices.