Espagne : 4 tonnes de cocaïne saisies en haute mer et 28 personnes interpellées


Un bateau rapide battant pavillon togolais a été intercepté au large de la Galice avec 4 tonnes de cocaïne à bord. (capture vidéo Police espagnole)

Un vaste réseau de trafiquants de drogue a été démantelé en Galice (Espagne), a annoncé la police espagnole ce mardi. La saisie est impressionnante.

Le réseau criminel en lien avec des trafiquants internationaux récupérait de la cocaïne en haute mer auprès d’eux. La police a mis un coup d’arrêt à ce trafic d’ampleur basé en Galice. 28 suspects ont été interpellés et 4 tonnes de cocaïne ont été saisies à cette occasion.

Une coopération internationale

Dans un communiqué, la police espagnole a indiqué que le réseau était constitué « de conducteurs de bateaux rapides expérimentés et de trafiquants connus ». Ils étaient au service « des plus importantes structures de trafic de drogue nationales ou internationales », précisent les autorités.

Les enquêteurs espagnols ont pu compter sur le concours de l’agence fédérale anti-drogue américaine DEA (Drug Enforcement Administration) et les forces de l’ordre britanniques et colombiennes. Ils avaient été prévenus de l’arrivée imminente d’un bateau transportant la drogue.

Pavillon togolais

Le navire suspect était en mer depuis vingt jours lorsqu’il a été intercepté à vingt miles nautiques des côtes de Galice, alors qu’il était chargé de quatre tonnes de cocaïne. Quinze membres d’équipage, en majorité originaires du Bangladesh et du Népal, se trouvaient à bord du navire battant pavillon togolais.

En parallèle, treize membres du réseau criminel ont été interpellés en Galice et plusieurs perquisitions ont été menées. Cette zone est connue pour être une porte d’entrée de la drogue en Europe. Cette opération coup de poing est un coup dur porté au trafic.