Essonne : Des plans de prisons dérobés chez un agent du ministère de la Justice


Illustration Actu17 ©

Un cambrioleur s’est emparé d’un ordinateur contenant des données très sensibles.

Le domicile d’une agente du ministère de la Justice, situé à Brétigny-sur-Orge (Essonne), a été visé par un cambriolage dans la nuit de mercredi à jeudi dernier.

Le ou les voleurs sont parvenus à pénétrer dans le logement par effraction via une fenêtre et ont eu le temps de fouiller la totalité de l’habitation.

Des plans de prisons « existantes et en cours de création »

D’après une source proche du dossier, un ordinateur contenant « des plans de prisons existantes et en cours de création » fait partie des biens dérobés, relate Le Parisien.

Visiblement aguerris, les malfrats ont nettoyé leurs traces avant de s’enfuir, en utilisant les produits ménagers trouvés chez la victime.


Des données chiffrées

La propriétaire des lieux est une agente chargée des opérations immobilières. L’administration pénitentiaire, qui dépend du ministère de la Justice, a indiqué que les données contenues dans l’ordinateur sont chiffrées et « protégées ».

Pour pouvoir utiliser l’ordinateur et « accéder aux logiciels sensibles, il doit déjà être appareillé à la carte de l’agent. Or, celle-ci n’a pas été emportée » selon cette même source citée par le quotidien francilien.

Les policiers du commissariat d’Arpajon sont en charge des investigations.