Essonne : Un dangereux schizophrène s’évade du commissariat de police d’Evry.

Illustration Actu17 ©

L’homme devait être hospitalisé d’office mais il a échappé à la surveillance des ambulanciers sur le parking du commissariat.


Ce samedi en fin de matinée, les policiers ont interpellé un homme âgé d’une trentaine d’années, sur le quai de la gare RER d’Evry-Courcouronnes. Le suspect, qui avait agressé usager en lui sautant a la gorge sans raison apparente, a été placé en garde à vue.

Il attaque son avocate

Après avoir été examiné par un médecin, il a obtenu un certificat de non-admission, indiquant que son état était compatible avec une mesure de garde à vue.

Mais lorsque son avocate commise d’office s’est assise à ses côtés, la situation a dégénéré, rapporte Le Parisien. Lors de son audition, le suspect s’est tourné vers elle, la regardant fixement. Puis, soudain, il lui a sauté dessus et lui a porté un coup de poing en plein visage.

Il s’évade du commissariat

Après avoir été maîtrisé, une hospitalisation d’office a été ordonnée. Le trentenaire, en rupture de traitement, devait être transféré dans une unité de soins spécialisée.

Passage de consignes aux ambulanciers arrivés pour son transport, levée de garde à vue, démenottage. Lorsqu’il s’est retrouvé sur le parking du commissariat, encadré par les ambulanciers, l’homme est parvenu à s’échapper.

Une nouvelle agression

Toutes les patrouilles ont rapidement été avisées de la fuite de l’individu dangereux. Malgré les recherches, le fuyard n’a pas été retrouvé, relate le quotidien francilien.

Le lendemain matin, dimanche, le trentenaire a de nouveau agressé un passant en lui portant un coup au visage. Le fuyard, qui court toujours, a été inscrit au fichier des personnes recherchées (FPR).