Essonne : Une caméra de la ville détruite au pistolet 9 mm à Brétigny-sur-Orge


Illustration (Adobe Stock)

C’est déjà la troisième fois que cette caméra du réseau public de vidéosurveillance est détruite depuis son installation… Il y a trois mois.

Ce jeudi vers 1 heure du matin, une caméra-dôme située dans le quartier de La Fontaine de Brétigny-sur-Orge (Essonne) a été mise hors service pour la troisième fois. Réinstallée lundi, après deux précédentes destructions, elle a été attaquée pour la troisième fois.

Des tirs au pistolet semi-automatique

La police et les services de la mairie n’ont pu que constater les dégâts après avoir détecté le problème de réception vidéo. La caméra a été perforée par des balles de calibre 9 mm, révèle Le Parisien.

Une enquête a été ouverte pour tenter d’identifier le tireur. Elle a été confiée à la Police Judiciaire de Versailles dans les Yvelines.

Un réseau de caméras à près d’un million d’euros

Le déploiement sur la commune de ce réseau de vidéosurveillance, dédié à lutter contre la délinquance, a coûté environ 1 million d’euros. Le remplacement de cette caméra se chiffre à 5 000 euros. Elle avait déjà été détruite par balles courant mars.


Pour le maire de Bretigny-sur-Orge, « cela montre à quel point cette caméra dérange certaines personnes ». « Elle sera réinstallée autant de fois que nécessaire » a affirmé l’édile Nicolas Méary (UDI), relate le quotidien francilien.