Essonne : Violente rixe opposant une centaine d’individus, un adolescent blessé à coups de batte de baseball


Illustration Actu17 ©

Les policiers sont intervenus ce samedi soir alors qu’une violente rixe entre jeunes de deux quartiers rivaux était en cours à Boussy-Saint-Antoine (Essonne). Trois individus ont été interpellés et placés en garde à vue. Des armes ont été saisies.

INFO ACTU17. Une violente rixe entre une centaine d’individus a été signalée à la police ce samedi peu après 20h30, au niveau de la gare SNCF de Boussy-Saint-Antoine. Les témoins ont affirmé que l’un des protagonistes était muni d’une arme de poing.

Les policiers de la BAC sont arrivés les premiers sur place et ont constaté qu’une centaine de personnes s’affrontaient. Certains des assaillants étaient armés. Les fonctionnaires ont alors remarqué qu’un homme était au sol, encerclé par plusieurs individus qui le frappaient violemment, notamment avec une batte de baseball.

Afin de le protéger, les policiers très peu nombreux comparé au nombre de jeunes concernés par cette rixe, ont fait usage d’une grenade lacrymogène à main de type MP7. Les auteurs se sont alors dispersés, abandonnant la batte de baseball dans leur fuite.

Une plaie saignante importante de 7 cm à la tête

Des renforts de police nationale et municipale sont arrivés sur les lieux. Blessée par les coups reçus, la victime qui était frappée par terre, âgée de 16 ans, est connu défavorablement des services de police. L’adolescent a été pris en charge par les sapeurs-pompiers qui l’ont conduit à l’hôpital.


Ce dernier présentait une importante plaie saignante de près de 7 cm à la tête. Ses jours ne sont toutefois pas en danger.

Deux des trois interpellés déjà connus défavorablement des services de police

Les forces de l’ordre sont parvenus à interpeller trois individus avant qu’ils ne prennent la fuite, deux adolescents de 16 ans et un jeune majeur de 18 ans. Deux d’entre-eux sont également connus défavorablement des services de police, ils ont tous les trois été placés en garde à vue pour leur participation à un attroupement armé.

Sur place, les policiers ont retrouvé une bombe lacrymogène et une arme de poing à air comprimé dans une poubelle.

L’enquête a été confiée au commissariat de Brunoy dont dépend Boussy-Saint-Antoine. Les policiers ont déjà déterminé qu’il s’agissait d’une rixe entre jeunes des quartiers rivaux des Hautes-Mardelles à Brunoy, et du Vieillet à Quincy-Sous-Sénart.