Eure : Cinq jeunes brûlés au visage en utilisant un aérosol et un briquet dans une voiture


Illustration Actu17 ©

C’est un accident peu banal qui s’est produit dans l’Eure dans la nuit de samedi à dimanche, causant des brûlures au visage de cinq jeunes occupants d’une voiture. L’une des victimes est grièvement blessée.

Les pompiers, rejoint par le SMUR de Bernay dans l’Eure, sont intervenus vers 2h40 à la sortie du bourg de La Ferrière-sur-Risle pour porter secours à cinq jeunes qui se trouvaient dans une voiture, à l’intérieur de laquelle ils ont été confrontés à une épaisse flamme qui les a brûlés au visage raconte France 3.

D’après les premières constations effectuées sur place par les pompiers et la gendarmerie, cette combustion serait due à l’utilisation d’un désodorisant et d’un briquet dans un temps rapproché.

C’est en l’allumant peu après avoir utilisé cette bombe aérosol dans l’habitacle du véhicule, qu’une grande flamme est apparue, brulant les cinq jeunes occupants de la voiture au visage, dont l’un plus grièvement. Ce jeune homme de 18 ans a été conduit à bord d’une ambulance à l’hôpital Saint-Louis de Paris (Xe) qui dispose d’un service spécialisé pour le traitement des victimes brûlées.

Souffrant de brulures plus légères, deux autres jeunes âgés de 15 et 18 ans ont été transportés à l’hôpital de Bernay. Un garçon et une jeune fille âgés de 15 ans ont quant à eux été pris en charge à l’hôpital d’Évreux.

Un danger réel

Un terrible accident qui rappelle l’importance de rester prudent lors de l’utilisation d’une bombe aérosol (désodorisant, produit ménager…). D’apparence inoffensive, elle peut se révéler réellement dangereuse.

Comme le précise un officier du SDIS 27 cité par France 3, il est important de bien aérer ou ventiler la pièce dans laquelle on vaporise le produit d’une bombe aérosol, afin d’éviter des problèmes de respiration ou d’intoxication. De plus, un pulvérisateur de ce type qui serait utilisé vers une bougie allumée ou un point chaud peut se transformer en véritable lance-flamme, ou même exploser.

Une voiture qui explose et quatre blessés dans l’Ain

En novembre dernier, dans l’Ain, quatre jeunes femmes de 16 à 25 ans ont fait exploser la voiture dans laquelle elles se trouvaient. Trois d’entre elles avaient été héliportées à l’hôpital pour de graves brûlures au visage. Elles étaient en train d’inhaler du gaz se trouvant dans des aérosols au moment du drame.