Eure-et-Loir : Un dentiste retrouvé mort à son domicile, ligoté et enveloppé dans une bâche


Le corps d'un homme de 53 ans a été retrouvé ligoté et enveloppé dans une bâche dans cette maison de Coulombs (Eure-et-Loir), ce lundi.

La victime serait morte par asphyxie, des liens enserraient son cou. Une enquête criminelle est en cours.

C’est une scène macabre qui a été découverte par les gendarmes, ce lundi, dans une maison de Coulombs (Eure-et-Loir). Ils avaient été alertés par les employés d’un dentiste, exerçant son activité à Dourdan (Essonne), qui ne s’était pas rendu à son cabinet, a indiqué ce mardi le procureur de la République de Chartres, Rémi Coutin.

Il était injoignable sur son téléphone. Sur place, les gendarmes ont constaté qu’une porte située à l’arrière de la maison était ouverte. Ils sont entrés et en arrivant devant la chambre, ils ont découvert le corps de l’habitant.

Une scène d’horreur

Le cadavre de cet homme, chirurgien-dentiste de 53 ans, était ligoté et enveloppé dans une bâche, son cou était enserré par des liens. Un médecin légiste d’Alençon (Orne) s’est rendu sur la scène de crime.

D’après les premières constatations, la victime, née à Buenos Aires (Argentine) et dont la justice ignore encore la nationalité, serait décédée par asphyxie, relate L’Alsace.


Une enquête pour « homicide volontaire » ouverte

Une autopsie devrait être réalisée prochainement à Garches (Hauts-de-Seine) afin de déterminer avec exactitude les causes de la mort. Le parquet de Chartres a diligenté une enquête pour « homicide volontaire ».

Une quinzaine de gendarmes de la Brigade de recherches de Dreux et de la Section de recherches d’Orléans sont en charge des investigations. Le domicile et le cabinet dentaire de la victime ont été placés sous scellés.