Bagnolet : Un homme grièvement blessé de six balles en pleine rue dans une fusillade

Multiples coups de feu à Bagnolet (Seine-Saint-Denis) dans la nuit de samedi à dimanche. Un homme de 34 ans a été grièvement blessé de six balles avant d'être déposé dans une clinique par deux individus, qui ont été interpellés.
Bagnolet : Un homme grièvement blessé de six balles en pleine rue dans une fusillade
Illustration. (A17)
Par Actu17
Le dimanche 18 février 2024 à 13:19

Un homme âgé de 34 ans a été grièvement blessé par balles à Bagnolet (Seine-Saint-Denis) dans la nuit de samedi à dimanche. Touché aux jambes, il a été transporté à la clinique Floréal par deux individus, dont l'un était armé. Ces derniers ont été interpellés, indique une source proche de l'affaire, confirmant une information du Parisien.

L'alerte a été donnée par des riverains vers 01h40 : un homme venait d'être blessé par des coups de feu à l'angle des rues Sadi-Carnot et du Moulin. Rapidement sur place, les sapeurs-pompiers et les policiers apprennent que la victime a été prise en charge par deux hommes qui l'ont installée dans une voiture avant de quitter les lieux.

Le personnel des urgences de la clinique Floréal, située à Bagnolet, a signalé aux forces de l'ordre, quelques minutes plus tard, qu'un homme blessé de six balles venait d'être déposé. Sur le parking de la clinique, les policiers ont interpellé les deux hommes, visiblement alcoolisés, qui avaient transporté la victime. L'un était muni d'une arme de poing de calibre 7,65, le second avait des traces de sang sur les mains, qui serait celui du blessé.

Des impacts de balles et des étuis de calibre 9 mm

Sur le lieu des tirs, les enquêteurs ont découvert cinq étuis de calibre 9 mm au sol, ainsi qu'un impact de balle sur une porte au 120 rue Sadi-Carnot, et deux autres à hauteur du 115, ce qui semble indiquer qu'il y a eu un échange de coups de feu.

La victime, qui est restée mutique quant aux circonstances des tirs et de ses blessures, a été transférée à l'hôpital européen Georges-Pompidou à Paris (XVe), pour être opérée. L'enquête a été confiée aux policiers de la sûreté territoriale de la Seine-Saint-Denis (ST 93). La piste menant à un règlement de comptes est privilégiée.

LES PLUS LUS