Région Île-de-France

La victime a été héliportée à l'hôpital à Paris, avec un pronostic vital engagé.
L'homme âgé de 75 ans a également été mis en examen pour "traite des êtres humains" et "recours à la prostitution d'un mineur", notamment.
L'avocat de la plaignante, l'actrice Sand Van Roy, a annoncé qu'un pourvoi en cassation allait être émis sans délai.
Cinq autre personnes, dont un ex-gendarme du GIGN, ont également été mises en examen et incarcérées dans ce dossier.
Une centaine d'avocats vont prendre la parole et vont "coordonner" leurs plaidoiries.
INFO ACTU17. La victime a été déclarée morte sur place. Elle a été battue à mort. L'agresseur aurait pénétré de force dans l'ambassade.
La victime sortait d'une soirée qui se déroulait dans une ancienne boite de nuit à Morangis.
INFO ACTU17. Les trois hommes étaient vraisemblablement en pleine transaction de drogue quand les policiers sont arrivés. Ils avaient été appelés pour des individus suspects.
L'un des suspects a été placé en détention provisoire, les quatre autres ont été laissés libres sous contrôle judiciaire.
Il s'agit du troisième suicide dans les rangs de la police nationale en l'espace de cinq jours.
Tous les services de la DRPJ vont être délocalisés le temps des travaux. Une canalisation a rompu en début d'après-midi ce vendredi.
Trois hommes et trois femmes ont écopé ce jeudi de peines de prison ferme pour s'être livrés à un trafic de drogue d'ampleur en région parisienne, par l'intermédiaire d'un call center sur Snapchat où...