Dordogne : Un retraité disparu fin octobre retrouvé mort, quatre suspects en garde à vue

Le corps d'un octogénaire, disparu depuis fin octobre, a été découvert ce lundi à Négrondes, en Dordogne. Quatre suspects ont alors été placés en garde à vue. Une enquête pour meurtre est ouverte, avec une autopsie prévue pour éclaircir les circonstances du décès.
Dordogne : Un retraité disparu fin octobre retrouvé mort, quatre suspects en garde à vue
Illustration. (M G White / Shutterstock)
Par Actu17
Le mercredi 3 janvier 2024 à 11:24

Le corps d'un octogénaire a été découvert ce lundi par les gendarmes, au cours d'une perquisition à Négrondes, une petite commune de Dordogne située au nord de Périgueux. Quatre suspects ont alors été interpellés et placés en garde à vue, a indiqué le parquet, confirmant une information de France Bleu.

Cet homme avait mystérieusement disparu à la fin du mois d'octobre. Il habitait une maison de Négrondes depuis une trentaine d'années, mais n'avait aucune attache familiale dans ce village. L'octogénaire était veuf depuis quelques années et était assez solitaire. Sa disparition n'a été signalée que bien plus tard à la gendarmerie, le 27 décembre, indique Sud Ouest. Une autopsie doit être pratiquée ce mercredi afin de déterminer les causes du décès de la victime. Une enquête pour meurtre a été ouverte dans ce dossier.

Une voisine leur affirme qu'il est parti en vacances

L'octogénaire ne s'entendait pas très bien avec ses voisins mais avait de bons rapports avec ses locataires, qui habitent dans une maison collée à la sienne, détaille France Bleu. Le couple de locataires a expliqué à nos confrères avoir vu la victime début octobre à leur retour d'un voyage. Il n'a ensuite plus donné signe de vie. Toutefois, le couple voyait une voisine venir régulièrement dans la maison de l'octogénaire et ne s'est donc pas inquiété au départ. Selon le récit des locataires, cette femme leur a dit que leur propriétaire était parti en vacances et qu'il lui avait donné les clés pour nourrir son chat. Pourtant, il leur confiait toujours la garde de l'animal.

Inquiet, le couple a finalement contacté des membres de la famille de l'octogénaire. C'est ainsi que les gendarmes ont fini par être alertés de cette étrange disparition, qui a conduit à l'ouverture d'une enquête. La maison de cette voisine a été perquisitionnée par les enquêteurs.

LES PLUS LUS